09/03/2017 17:04
Le président bolivien Evo Morales a promulgué mercredi 8 mars une loi polémique doublant quasiment, de 12.000 à 22.000 hectares, la surface de culture légale de la feuille de coca, composant de base de la cocaïne.  Avec cette nouvelle loi, "nous voulons garantir la coca à vie", a assuré, lors d'une cérémonie publique, Evo Morales, premier président amérindien de Bolivie au pouvoir depuis 11 ans, lui-même ancien cultivateur de feuilles de coca. Le texte remplace celui adopté en 1988 destiné à encadrer la production de coca à usage traditionnel, sous l'impulsion des États-Unis.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les 55 ans d'un Département de français

Ouverture du programme Le Comité populaire de la province centrale de Quang Binh a inauguré le 25 mars dans la capitale le programme "Quang Binh dans le cœur de Hanoï"