21/11/2016 18:42
"La troisième vague d'investissement de la République de Corée au Vietnam commence à atteindre son apogée", selon Moon Byungcheol, conseiller au commerc​e du consulat général de République de Corée à Hô Chi Minh-Ville.
>>Bac Giang cherche à attirer l'investissement sud-coréen
>>L’accord de libre-échange apportera des avantages économiques au Vietnam
>>L’investissement sud-coréen au Vietnam augmente de plus de 82%

Depuis 2005, les entreprises sud-coréennes réorientent leurs investissements vers les secteurs de la fabrication et de l'électronique.
Photo : Thao Nguyên/VNA/CVN

Lors d’un programme d’échange commercial Vietnam - République de Corée tenu le 18 novembre à Hô Chi Minh-Ville, Moon Byungcheol a indiqué que son pays avait investi au Vietnam pendant les années 1990, à commencer par des secteurs employant de la main-d’œuvre à bas coût.

Depuis 2005, les entreprises sud-coréennes ont réorienté leurs investissements vers les secteurs de la fabrication et de l'électronique, ce qui pourrait être considéré comme la deuxième vague.

La troisième vague a commencé en 2009, avec un nombre croissant de projets d'investissement non seulement dans les secteurs traditionnels, mais dans de nouveaux domaines tels que l'agroalimentaire, les biens de consommation, les services et le divertissement.

Moon Byungcheol a cité le groupe CJ comme exemple typique de la troisième vague d'investissement de la République de Corée au Vietnam.

Chang Boksang, directeur de la compagnie CJ Vietnam, a déclaré que son groupe était entré au Vietnam en 2005, et comptait aujourd’hui 12 entreprises opérant dans divers domaines tels que la transformation des denrées, des aliments pour animaux et des engrais, la production et la distribution de films. CJ Vietnam emploie maintenant plus de 4.000 travailleurs et est en passe de réaliser cette année un chiffre d’affaires de 17.000 milliards de dôngs dont 28% de profit.

Une nouvelle ère dans la coopération commerciale

Selon Kim Inho, président de l'Association sud-coréenne pour le commerce international (KITA), les politiques ouvertes du gouvernement vietnamien relatives à l’attraction des investissements étrangers ont permis de créer davantage d'opportunités en faveur des entreprises étrangères.

"En outre, la croissance économique stable du Vietnam dans le contexte de la crise économique mondiale est une autre raison incitant les entreprises sud-coréennes à augmenter leurs investissements au Vietnam", a-t-il estimé.

Il a également reconnu les progrès du Vietnam en matière d'intégration économique internationale en signant de nombreux accords de libre-échange (ALE) bilatéraux et multilatéraux. En particulier, "L'ALE Vietnam-République de Corée, entré en vigueur à la fin de 2015, a ouvert une nouvelle ère dans la coopération commerciale entre les deux pays, et créé un moteur pour la troisième vague d'investissement de la République de Corée au Vietnam", a-t-il ajouté.

Appréciant les résultats obtenus par les entreprises sud-coréennes en activité au Vietnam, le président de la Chambre du Commerce et de l’Industrie du Vietnam, Vo Tân Thành, a affirmé que ces dernières avaient grandement apporté au développement du Vietnam, en contribuant à hauteur de près de 30% à la valeur totale des exportations de marchandises et en créant plus de 700.000 emplois.

La République de Corée est à ce jour le premier investisseur au Vietnam. Fin octobre, ce pays recensait 5.593 projets au Vietnam totalisant un investissement enregistré de 50 milliards de dollars.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Festival des lanternes géantes de la République de Corée à Hanoï Des lanternes colorées créées par des artisans de la République de Corée seront présentées pour la première fois lors d'un festival qui débutera le 3 décembre à Hanoï.