02/03/2017 17:41
Kem Sokha, président p.i du Parti du sauvetage national du Cambodge (CNRP) en a été élu président lors d'un congrès extraordinaire du 2 mars après que l’ancien chef de l’opposition cambodgienne Sam Rainsy a publié, le mois dernier sur Facebook, une lettre de démission de la présidence de son parti pour des raisons personnelles.

>>Cambodge : le Parti CNRP dépourvu provisoirement de président
 

Kem Sokha, président du Parti du sauvetage national du Cambodge.
Photo : AFP/VNA/CVN


Le Congrès extraordinaire du 2 mars a également adopté une modification des règlements de parti, portant le nombre de vice-présidents actuel à trois, lesquels sont Pol Hom, président du comité exécutif, Mme Mu Sochua chargée des relations extérieures, et Eng Chhay Eang.

L’Assemblée nationale (AN) cambodgienne a approuvé le 20 février le projet de loi sur les partis politiques (amendée) malgré le boycott des députés de l'opposition.

Ce projet interdit à toutes personnes condamnées d'être président ou vice-président du parti. La modification de cette loi de 1998 initiée par Hun Sen permet également la dissolution de tout parti politique dont un dirigeant a été condamné pour un délit grave ou un crime.

La cour d’appel de Phnom Penh a confirmé le 9 février la condamnation de Sam Rainsy pour ses accusations à l’encontre du Premier ministre Samdech Techo Hun Sen. Sam Rainy a fait l'objet d'une plainte en diffamation de Som Soeun, ministre délégué auprès du Premier ministre Samdech Techo Hun Sen, pour atteinte à l’honneur.

Som Soeun avait reproché à Sam Rainy d’avoir publié le 9 mars 2016 sur Facebook des commentaires accusant le Premier ministre Samdech Techo Hun Sen d’avoir suscité des «j’aime» sur Facebook afin d'élever son prestige.

Le 8 novembre 2016, le tribunal de Phnom Penh a condamné par défaut Sam Rainsy à une amende de 10 millions de riels, outre 15 millions de riels de dommages et intérêts. Sam Rainsy vit en exil en France depuis octobre 2015 afin d'échapper à un mandat d'arrestation émis en application d'une décision de justice le condamnant à une peine d'emprisonnement, dans une affaire, distincte, de diffamation, remontant à 2008.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le dernier écrivain public de la poste centrale de HCM-Ville

Le Festival de Huê 2018 mettra l’accent sur la quintessence culturelle et artistique La 10e édition du Festival de Huê, qui sera placée sous le thème «Patrimoine culturel avec l’intégration et le développement : Huê, une destination, cinq patrimoines», aura lieu du 27 avril au 2 mai 2018.