14/01/2017 19:45
Dans le cadre de sa visite au Vietnam, le secrétaire d'État américain John Kerry a eu le 13 janvier un échange avec les étudiants de l'Université des technologies et de l'éducation de Hô Chi Minh-Ville sur les relations entre les deux pays.

>>Le secrétaire d’État des États-Unis, John Kerry, en visite au Vietnam

Le secrétaire d'État américain John Kerry lors de l'échange avec les étudiants de l'Université des technologies et de l'éducation de Hô Chi Minh-Ville, le 13 janvier. Photo : Reuters/VN+/CVN


Le secrétaire d'État américain John Kerry a affirmé que tous les changements au sein de l'administration américaine ne changeaient pas les engagements des États-Unis pour la sécurité et la prospérité en Asie-Pacifique. Les relations entre les deux pays ne dépendent d'aucun individu ni d'aucun parti politique, car elles sont édifiées sur la base de l'intérêt mutuel. 

Le Vietnam est un bon exemple en termes d'efforts de la population pour créer un changement. Les États-Unis prennent en haute considération leurs relations avec le Vietnam et maintiennent les principes adoptés durant le processus d'édification des relations avec le Vietnam. Les deux pays s'orientent vers l'approfondissement des relations bilatérales à travers des programmes de coopération dans la santé, l'éducation, les sciences et les technologies... 

Commerce bilatéral : 
45 milliards de dollars

Le Vietnam et les États-Unis ont déjà passé deux décennies à normaliser leurs relations et pour devenir partenaires. Durant cette période, 21.000 étudiants vietnamiens sont allés étudier aux États-Unis, le Vietnam a accueilli 500.000 touristes américains. Quant au commerce bilatéral, il atteint désormais 45 milliards de dollars. 

Concernant l'Accord de partenariat transpacifique (TPP), il a reconnu que l'on ne pouvait pas prévenir l'avenir. Cependant, il a affirmé que les États-Unis ne pouvaient pas se développer sans entretenir de relations commerce avec les autres pays, et que toutes les valeurs édifiées sur la base de cet accord étaient unies et que les intérêts de chaque partie étaient assurés. 

En matière d'environnement, il a recommandé au Vietnam de participer à la coopération multilatérale pour limiter les effets de l'exploitation des ressources naturelles, dont les ressources en eau du Mékong. Les deux pays coopèrent activement dans le développement des énergies propres, la gestion des ressources en eau et celles naturelles, ainsi que de la biodiversité. 

D'autre part, les États-Unis et le Vietnam coopèrent efficacement dans les opérations de maintien de la paix de l'ONU, l'assistance humanitaire, la réaction aux catastrophes naturelles... 

Les deux pays poursuivent leur coopération dans la recherche des Américains et des soldats vietnamiens portés disparus pendant la guerre au Vietnam, laquelle est un pilier des relations de coopération entre les deux pays. 

Enfin, John Kerry a promis de revenir au Vietnam et de continuer de contribuer aux relations États-Unis-Vietnam. 

Le même jour, le diplomate américain a été reçu par le secrétaire du Comité du Parti de Hô Chi Minh-Ville, Dinh La Thang.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les 55 ans d'un Département de français

Ouverture de la 13e Fête du tourisme de Hô Chi Minh-Ville 2017 La 13e Fête du tourisme de Hô Chi Minh-Ville «Saluer l’été 2017» s‘est ouverte le 23 mars, au parc Lê Van Tam, dans le 1er arrondissement de la mégapole.