15/10/2016 06:49
Le Vietnam a fini à la première place du classement général par nations des 5es Jeux asiatiques de plage, bien mieux que l’objectif de Top 3 fixé avant la compétition. Un résultat à prendre toutefois avec des pincettes, au regard des épreuves disputées, sur mesure pour le pays.
>>Clôture des 5es Jeux asiatiques de plage ABG 5 à Dà Nang
>>ABG5 : le Vietnam termine en tête du classement général
>>ABG 5 : le Vietnam reste en tête du classement provisoire

C’était la première fois que le Vietnam accueillait les ABG.
Photo : Quôc Khanh/VNA/CVN

Les 5es Jeux asiatiques de plage (ABG 5), tenus du 24 septembre au 3 octobre à Dà Nang (Centre), ont été prolifiques pour la délégation vietnamienne. Le pencak silat (art martial indonésien) a été le plus grand pourvoyeur de médailles d’or (9) devant le plumfoot (7) et l’athlétisme (6). La sélection des arts martiaux vietnamiens traditionnels a fait fort également en remportant cinq médailles d’or et six d’argent, sans oublier les trois titres en vovinam.

Des médailles en pagaille

Au final, le Vietnam a remporté 52 médailles d’or, 44 d’argent, et 43 de bronze. Jamais le sport vietnamien n’avait été à pareille fête, avec en prime la première place du classement général par nations.

«Ces ABG 5 sont pour nous un cru exceptionnel ! Nous y avons envoyé 320 sportifs, lesquels ont participé à presque toutes les épreuves des 14 disciplines inscrites au calendrier», a souligné le directeur adjoint général du Département de l’éducation physique et des sports, Trân Duc Phân, aux anges. Ce succès est le fruit des minutieux préparatifs du sport vietnamien mais encore de la détermination des athlètes, galvanisés par le fait d’évoluer à domicile.

Le pays a fait une véritable razzia en plumfoot, avec sept médailles d’or.
Photo : Lê Lâm/VNA/CVN

Ce résultat historique ne doit cependant pas occulter une vérité : les compétitions au programme - et c’est de bonne guerre - étaient sur mesure pour le pays organisateur. Une performance à relativiser donc, même si finir devant de grandes nations du sport en Asie comme la Chine, le Japon, la Corée du Sud ainsi que le pays numéro un en Asie du Sud-Est, la Thaïlande, est toujours une satisfaction.

En effet, quelques grands sports de plage manquaient à l’appel de ces ABG 5, pour des raisons au passage tout à fait recevables : manque de moyens financiers, d’infrastructures, de sportifs, etc. Pour compenser, des disciplines en salle ont été introduites, toutes des spécialités du pays hôte.

D’autre part, seuls la Thaïlande et le Vietnam avaient envoyé leurs meilleurs éléments, les autres nations se contentant de leurs «seconds couteaux», voire de leurs juniors, et ce en nombre restreint. La délégation chinoise ne comptait par exemple que 152 sportifs, la Corée du Sud 62 et le Japon 54.

Une vitrine touristique

Mais l’essentiel était ailleurs, puisqu’aux dires des observateurs, les ABG servent surtout de vitrine pour la promotion et la valorisation du tourisme, le sport étant relégué au second plan. Un problème qui n’a pas encore été apprécié à sa juste valeur par le Conseil olympique d’Asie (COA).

L'équipe de handball féminine du Vietnam remporte la médaille d'or lors de la dernière journée de compétition des ABG5, le 2 octobre à Dà Nang (Centre).
Photo : Lê Lâm/VNA/CVN

Sur le plan touristique, le bilan est plutôt positif. Non seulement pour Dà Nang (Centre), mais pour le Vietnam en général, même si les ABG 5 se sont déroulés après les vacances d’été, avec donc un rayonnement moindre.

La ville balnéaire de Dà Nang a mobilisé plus de 1.600 volontaires et plus de 3.000 chambres d’hôtel de 3 à 5 étoiles, des restaurants de qualité. Sans compter les activités culturelles, gastronomiques et touristiques au service des participants et des touristes. Cinq offices du tourisme ont également été installés : au parc Biên Dông, sur la plage My Khê et à la station balnéaire Son Thuy, tous des sites accueillant des épreuves.

Les ABG 5 ont permis de véhiculer le message d’un «Vietnam beau, hospitalier et solidaire dans un monde de paix orienté vers un avenir brillant». Les milliers d’entraîneurs et sportifs des 42 pays et territoires représentés se sont mués en ambassadeurs touristiques, contribuant à promouvoir l’image du Vietnam dans leur contrée.

Le directeur du Service de la culture et des sports de Dà Nang, Huynh Hùng, a toutefois tenu à tempérer les ardeurs, pointant du doigt des faiblesses au niveau de l’organisation. Il faut par exemple faire attention au calendrier. Événement de plein air oblige, une telle compétition doit avoir lieu à une période favorable, dans le cas présent en dehors de la saison des typhons pour éviter toute déconvenue... De plus, si la coopération dans les préparatifs de ces ABG 5 a été plutôt bonne entre les organismes centraux et les localités, quelques «couacs» ont été constatés. Il sera important d’en tirer les enseignements pour faire mieux la prochaine fois, même si l’organisation n’a pas à rougir de sa prestation.


Un événement sportif important

Initiés par le Conseil olympique d’Asie, les ABG - l’un des plus grands événements sportifs du continent - ont eu lieu pour la première fois en 2008 à Bali, en Indonésie, et sont organisés depuis tous les deux ans.

Les ABG 5 ont eu lieu du 24 septembre au 3 octobre dans la ville de Dà Nang, avec la participation de 4.600 sportifs et entraîneurs de 42 pays et territoires. Les sportifs se sont mesurés dans 14 disciplines pour 165 ensembles de médailles.
 

Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Il est temps d’aller admirer les fleurs au Nord-Ouest Novembre est le mois idéal pour se rendre dans la région Nord-Ouest afin d’admirer des floraisons spectaculaires, surtout celles de sarrasins, de crucifères et de tournesols mexicains. En route!