20/05/2017 00:06

Le cabinet du Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a approuvé vendredi 19 mai  le projet de loi autorisant l'empereur Akihito à abdiquer, pour céder le trône de chrysanthème au prince Naruhito. L'abdication de l'empereur Akihito est surprenante, puisqu'il faut remonter près de 200 ans dans l'histoire du Japon pour retrouver l'abdication d'un empereur. En ce qui concerne la date de cette abdication, le gouvernement envisage d'attendre décembre 2018, lorsque l'empereur fêtera ses 85 ans. Le nom de l'ère dans laquelle se trouve le pays, "gengo", qui dépend du règne de l'empereur, devrait changer début 2019. Le projet de loi concernant l'abdication est spécifiquement adapté à l'empereur Akihito, puisque le gouvernement ne veut pas établir un précédent qui permettrait aux futurs empereurs d'abdiquer. Le projet de loi sera soumis à la Diète vendredi 19 mai, et le gouvernement espère le voir entrer en vigueur à la fin de la session en cours de la Diète, à la mi-juin.

Xinhhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le premier musée privé sur la photographie au Vietnam