25/02/2017 22:30
Intégrer le tissu économique international est une mission essentielle que s’est fixée le gouvernement vietnamien. C’est ce qu’a déclaré le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê, à l’occasion d’un banquet célébrant le Forum du printemps 2017 organisé par le Conseil des affaires d’Asie, jeudi 23 février à Hô Chi Minh-Ville.
>>Économie, investissement et plan d’action de Cebu au menu de l’APEC
>>L’accord de libre-échange UE-Vietnam, des opportunités à saisir

L’intégration économique internationale du Vietnam se traduit en tout premier lieu par une multitude d’accords signés avec différents partenaires étrangers. Photo : An Hiêu/VNA/CVN

Le Vietnam s’efforce d’améliorer la compétitivité de son économie en optant pour un nouveau modèle de développement basé sur l’innovation, la productivité, la qualité et l’efficacité, a-t-il affirmé.

L’intégration économique internationale du Vietnam se traduit en tout premier lieu par une multitude d’accords signés avec différents partenaires étrangers. Ce sont des accords de préférence commerciale et de libre échange, mais aussi des traités d’adhésion à des unions douanières ou à des marchés communs.

De ce fait, le Vietnam dispose désormais d’accords de libre-échange avec 56 pays et économies du monde. Il y a des accords bilatéraux avec le Japon, l’UE, l’Union économique eurasiatique, la République de Corée… mais aussi des accords multilatéraux impliquant plusieurs pays, comme ceux qui ont été conclus dans le cadre de l’Organisation mondiale du commerce ou de l’ASEAN…

Le Vietnam a également signé l’Accord de partenariat transpacifique (TPP), et accélère actuellement le processus d’adoption de l’Accord de partenariat économique régional intégral (RCEP) entre les 10 pays de l’ASEAN et les 6 autres avec lesquels cette association - l’ASEAN donc - a déjà un accord de libre-échange. Il s’apprête également à signer un accord similaire avec Israël.

Une intégration fructueuse

En intégrant le tissu économique international, le Vietnam a vu s’élargir son espace de développement, mais aussi ses coopérations extérieures. L’intégration économique a propulsé le développement socio-économique, entraîné une amélioration de la productivité et un élargissement des marchés. L’économie se restructure, les filières de production se réorganisent, s’industrialisent et se modernisent. De son côté, le gouvernement essaye par tous les moyens d’attirer les investissements directs étrangers et les aides publiques au développement.

Mais intégration internationale signifie également opportunité pour les Vietnamiens d’accéder à des progrès scientifico-technologiques et d’accomplir de nouvelles performances en termes de gestion industrielle, agricole, scientifique ou encore socio-culturelle… Les entreprises nationales ont désormais la possibilité de participer à des chaînes de valeur et de production régionales en investissant davantage dans des produits ayant une plus grande valeur ajoutée.

L'intégration internationale signifie également opportunité pour les Vietnamiens d’accéder à des progrès scientifico-technologiques. Photo : An Hiêu/VNA/CVN

La présidente du Conseil des affaires d’Asie, Lubna Olayan, s’est déclarée impressionnée par la capacité du Vietnam à se sortir de la crise économique mondiale et à obtenir une croissance élevée et stable. Le conseil, a-t-elle poursuivi, apprécie également la volonté stratégique du Vietnam de promouvoir un développement économique durable et homogène pour devenir une économie jeune et dynamique dotée d’une main d’oeuvre aussi abondante que qualifiée.

Doàn Xuân Hùng, l’ambassadeur du Vietnam en Allemagne, a partagé cet avis : "Plusieurs amis allemands m’ont dit qu’ils voyaient dans le Vietnam un pionnier en matière d’ouverture du marché. Ils sont prêts à venir et nous devons nous tenir prêts à saisir cette opportunité dans les intérêts des deux parties".

Un avis qui trouve un écho dans les propos de Charlotte Laursen, l’ambassadrice du Danemark au Vietnam : "Ces dernières années, le Vietnam a accéléré son processus d’intégration internationale, a fortiori sur le plan économique. Avec ses plans de coopération prometteurs, il aura tout à gagner des accords passés avec l’extérieur".

Des opportunités à saisir

En faisant preuve d’initiative, le Vietnam saisit au mieux les opportunités offertes par son processus d’intégration internationale. À l’intérieur, il s’emploie à améliorer la qualité de la croissance et la compétitivité de son économie. C’est justement le contenu d’une résolution promulguée au début de ce mois par le gouvernement, a expliqué le vice-Premier ministre Vu Duc Dam. "Cette résolution a été élaborée suivant des normes internationales, avec des indices similaires à ceux utilisés dans le rapport sur l’environnement des affaires de la Banque mondiale et le rapport sur la compétitivité globale du Forum économique mondial. Elle propose une approche qui correspond parfaitement aux attentes de la communauté des entreprises. Cette résolution devrait favoriser le drainage des investissements et rendre le Vietnam plus compétitif, lui donnant plus de poids dans ses négociations commerciales internationales".

En menant des réformes à l’intérieur du pays et en s’intégrant de plus en plus profondément à l’économie mondiale, le Vietnam se développe durablement, et se tient prêt à jouer un rôle plus important sur la scène internationale.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le premier musée privé sur la photographie au Vietnam

Des promotions baptisées Saigontourist célébrera le 1er août ses 42 ans (1975-2017). L’occasion pour les hôtels, zones touristiques, restaurants et agences relevant de l’incontournable voyagiste de proposer une ribambelle d’offres alléchantes. Venez en profiter !