30/12/2016 14:04
En 2016, le montant des investissements directs étrangers (IDE) au Vietnam a beaucoup progressé. Les multinationales présentes sur le territoire ont décidé d’injecter plus d’argent. Les actions mises en place par le gouvernement vietnamien pour améliorer l’environnement d’affaires sont enfin payantes.
>>Le Vietnam s’engage à créer les meilleures conditions pour les investisseurs étrangers
>>3,7 milliards de dollars de fonds d'IDE versés à Hô Chi Minh-Ville
>>IDE : décaissement de 14,3 milliards de dollars depuis janvier

En 2016, le montant des investissements directs étrangers au Vietnam a beaucoup progressé. Photo : Hoàng Nguyên/VNA/CVN

Avec une augmentation de 5 milliards de dollars en 2016, le montant des IDE reçu par le Vietnam est passé à 13 milliards de dollars, un véritable record. Plus de 2.200 nouveaux projets ont été déposés.

“En 2016, le Vietnam a poursuivi ses réformes pour améliorer son environnement des affaires. Le montant des IDE a fortement augmenté et a atteint 13 milliards de dollars, un record. La République de Corée reste le premier investisseur étranger au Vietnam”, a expliqué l’économiste Lê Dang Doanh.

La Résolution 19 du gouvernement sur l’amélioration de l’environnement des affaires a été correctement appliquée. Le ministère de l’Industrie et du Commerce a supprimé plus de 30 formalités administratives et simplifié une centaine d’autres. Les Douanes et le Fics ont poursuivi leurs réformes fiscales et douanières et utilisé les technologies informatiques pour répondre plus rapidement aux demandes des entreprises.

“Le Vietnam a gagné 8 places et occupe désormais le 81e rang mondial en termes de compétitivité, selon le dernier rapport de la Banque mondiale. La simplification et l’allègement des formalités douanières ont été salués. Selon le Forum économique mondial, les conditions d'investissement au Vietnam sont plus attractives. À plusieurs reprises, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a affirmé la volonté de son cabinet de rendre notre économie plus compétitive et d’accompagner les entreprises”, a ajouté Lê Dang Doanh.

Frappé de plein fouet par la sécheresse, la salinisation et la pollution maritime, le Vietnam a réajusté son dispositif réglementaire pour attirer plus d'investisseurs étrangers. Aujourd’hui, seuls les projets respectueux de l’environnement seront autorisés.

Nguyên Van Toàn, un expert en investissement étranger a proposé qu'“il faut améliorer la qualité des projets d’investissements pour promouvoir le développement durable. Nous devons choisir les investisseurs conscients de préserver l'environnement”.

Augmenter les investissements dans l’agriculture sera l’une des prochaines priorités du gouvernement. Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural Nguyên Xuân Cuong, a fait savoir que des mesures incitatives ont d’ores et déjà été mises en place pour attirer les investisseurs dans cette filière.

“Le Premier ministre a demandé aux organes compétents d’amender la directive 210 sur l’attractivité des investissements dans l’agriculture. Il est essentiel de privilégier les investissements dans l’agriculture high-tech et la bio agriculture. L’accès aux emprunts bancaires et au foncier sera facilité. Tous les ministères et organes concernés seront mobilisés pour attirer plus d'investisseurs dans le secteur agricole”, a souligné Nguyên Xuân Cuong.

Selon les experts, 2017 devrait être une bonne année pour les investissements directs étrangers au Vietnam.
VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les marionnettes de Bao Hà, un art à préserver

Le boom des voyages des Vietnamiens à l’étranger En 2021, le Vietnam devrait compter 7,5 millions d’habitants voyageant à l’étranger. De plus en plus de Vietnamiens choisissent des tours à l’étranger à prix cassé.