18/12/2016 09:32
Sélectionneur du Onze vietnamien U19 fraîchement qualifié pour la Coupe du monde de football des moins de 20 ans 2017, Hoàng Anh Tuân s’est hissé au niveau de légende du sport au Vietnam. Retour sur un parcours qui a su déjouer les pronostics.
>>Le Vietnam se qualifie pour la Coupe du monde U-20
>>Félicitations au Vietnam pour sa qualification en Coupe du monde U-20 de la FIFA
>>Tournoi U19 d’Asie : le Vietnam prend son quart

Hoàng Anh Tuân, l’un des piliers du succès de l’équipe vietnamienne.
Photo : AFC/CVN

Hoàng Anh Tuân a toujours eu le verbe haut. Pendant sa carrière de footballeur passée sous les couleurs du club de Khánh Hoà (Centre), sa province natale, au poste de défenseur, il formait un trio indispensable avec Nguyên Huu Dang et Dang Dao en championnat. Élément clé de son équipe, il a même été convoqué en sélection nationale - dans une certaine indifférence, force est de le reconnaître.

Footballeur, il haranguait sans cesse ses coéquipiers, toujours dans un esprit positif. Une caractéristique qu’il n’a pas perdue en enfilant le costume d’entraîneur. Motivateur hors pair, il est passé du banc de l’ancien club de Khánh Hoà à celui de Hai Phòng (Nord), pour finalement être nommé sélectionneur de l’équipe du Vietnam de football des moins de 19 ans, avec la réussite que l’on sait.

Une carrière en dents de scie

Entraîneur adjoint du club de Khánh Hoà en 2007 aux côtés de Lê Huu Tuong, Hoàng Anh Tuân l’a aidé dans la course au maintien. Et Khánh Hoà est finalement resté en V-League (Championnat du Vietnam de football) à l’issue de cette saison charnière. L’équipe est par la suite devenue une «machine à gagner», ne laissant que des miettes à ses adversaires. En 2012, hélas, la belle aventure s’est arrêtée, suite aux déboires financiers du club qui ont abouti à sa dissolution.

Hoàng Anh Tuân a trouvé un point de chute en intégrant le staff technique de l’équipe du Vietnam, là aussi en qualité d’entraîneur adjoint, pour le Championnat d’Asie du Sud-Est de football (AFF Suzuki Cup) 2012. Mais cette année-là, la sélection nationale a été incapable de se qualifier pour la phase finale de la compétition régionale.

Un an plus tard, l’ex-défenseur de Khánh Hoà a pris en charge l’équipe de Hai Phòng, le club de la ville portuaire éponyme, avec un bilan mitigé. S’il a terminé la saison 2013 de V-League à une honorable 6e place, Hoàng Anh Tuân a fait parler de lui pour ses nombreux désaccords avec le président du club sur les questions liées au transfert et à la sélection des joueurs. Et il a été licencié en 2014.

Après ce passage compliqué, la Fédération de football du Vietnam (VFF) a décidé de faire appel à ses services en tant que sélectionneur de l’équipe du Vietnam U19 en 2015.

Hoàng Anh Tuân (à gauche, veston blanc) célèbre avec ses joueurs la victoire historique contre le Bahreïn.
Photo : CTV/CVN

Une aventure historique

«Il n’y a que le premier pas qui coûte». Cet adage sied bien à Hoàng Anh Tuân et sa sélection, dont les débuts n’ont pas été simples. La première compétition disputée sous sa baguette a été le Championnat d’Asie du Sud-Est de football des moins de 19 ans 2015. Si le Vietnam est parvenu en finale après avoir disposé du Laos au tour précédent, le match pour le titre contre la Thaïlande, a été un total naufrage (0-6).

L’année suivante, le Onze du Vietnam U19 a encore échoué dans sa quête du titre, s’inclinant en demi-finale face à l’Australie (invitée de la compétition), sur la pelouse du stade national My Dinh, à Hanoï. L’équipe vietnamienne a néanmoins quitté la compétition la tête haute, en décrochant la troisième place à l’issue de la petite finale contre le Timor oriental.

C’est au Championnat d’Asie de football des moins de 19 ans, disputé en octobre dernier à Bahreïn, que la sélection du Vietnam a écrit l’histoire en décrochant un billet pour la phase finale de la Coupe du monde de football des moins de 20 ans organisée par la FIFA, après sa victoire 1-0 contre le pays hôte en quart de finale.

Une performance incroyable et une surprise qui l’est tout autant pour les supporters, quelque peu échaudés par les déceptions que leur a fait vivre cette équipe. Le collectif de Hoàng Anh Tuân ne compte pas dans ses rangs des stars comme Công Phuong, Tuân Anh ou Xuân Truong, mais il est solide dans tous les compartiments du jeu, en plus d’avoir soif de victoire. Bien sûr, le discours du sélectionneur y est pour beaucoup, lui qui, avec ses mots, a ce pouvoir rare de transcender ses joueurs. 

Hoàng Anh Tuân est aujourd’hui reconnu comme l’un des entraîneurs les plus talentueux du pays. L’ex-footballeur est actuellement le seul au Vietnam à avoir le Diplôme PRO (Certification professionnelle) pour les entraîneurs. Surtout, l’entraîneur du Onze du Vietnam U19 a une forte personnalité et est plein d’ambition. Il est prêt à tout pour atteindre son objectif car, pour lui, «seule la victoire est belle».
 
Une année historique pour le sport vietnamien

L’année 2016 restera dans les annales du sport vietnamien avec le titre olympique (et une médaille d’argent) du tireur Hoàng Xuân Vinh à Rio de Janeiro, la première participation de la sélection vietnamienne à la Coupe du monde de futsal (football en salle) de 2016 en Colombie avec à la clé un huitième de finale et, enfin, la qualification du Onze vietnamien U19 pour la Coupe du monde de football des moins de 20 ans organisée par la FIFA, qui se déroulera en 2017 en République de Corée.

Kiêu Duc/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le dernier écrivain public de la poste centrale de HCM-Ville

À la découverte des pagodes sur le mont Trà Su à An Giang Située au centre du chef-lieu de Nhà Bàng, district de Tinh Biên, province d’An Giang (delta du Mékong), le mont Trà Su est une des destinations attrayantes pour les touristes.