17/10/2016 17:15
Les marchés aux produits agricoles bio rencontrent un succès grandissant, à Hô Chi Minh-Ville. Souvent tenus pendant le week-end, ils en sont l'attraction, pour bon nombre de consommateurs.

>>Dông Thap : la foire de l'agriculture verte attire plus de 12.000 visiteurs
>>Pour accélérer l’exportation de produits agricoles vietnamiens vers l’Allemagne
 

Les visiteurs à la 5e foire aux produits agricoles du 5 au 10 octobre à Hô Chi Minh-Ville. Photo : An Hiêu/VNA/CVN


La cinquième foire aux produits agricoles a eu lieu du 6 au 10 octobre au parc du village horticole de Go Vâp, dans l’arrondissement du même nom. Elle a été organisée par l’Association des Agriculteurs de Hô Chi Minh-Ville, les Services municipaux de l’Agriculture et du Développement rural, de l’Industrie et du Commerce. Une centaine d’organismes et d’individus, venus aussi bien de la mégapole du Sud que d’autres provinces du Sud, y ont présenté des produits agro-alimentaires, bien sûr, mais aussi des fleurs, des plantes d’agrément et des produits artisanaux. Ba Lôc, par exemple, y a apporté des durians cultivés dans la province de Binh Thuân : «Je voudrais proposer aux habitants de Hô Chi Minh-ville des fruits bio à des prix abordables. Actuellement, les gens hésitent souvent à acheter des durians au marché. C'est dû surtout à un manque de transparence sur l'origine des fruits».

Un week-end sur deux, le restaurant Dông Hô, qui est situé rue Cao Thang, se transforme en un marché aux produits agricoles. On y trouve des produits de marques prestigieuses tels que œufs de la société Ba Huân, porc de la société d’élevage et de transformation agro-alimentaire Saigon, légumes et fruits de la société DalatGAP, des coopératives Phu Lôc, Nga Ba Giong et Phuoc An...

Autres rendez-vous incontournables pour les amateurs d’agriculture bio : le marché Xanh (Vert), rue Pasteur, le marché aux produits agro-alimentaires de la rue Lê Ngo Cat, ou le marché Tam Dan, rue Hai Bà Trung...

Phan Thu Hang, qui est professeur d'université, apprécie beaucoup ces marchés car elle peut y discuter avec des agriculteurs venus d’autres provinces : «On peut y rencontrer des agriculteurs venus de Lâm Dông, de Binh Phuoc, de Bên Tre ou de Tiên Giang. Les emballages sont rustiques mais les produits sont de qualité».

Les produits proposés dans ces marchés organisés par les services compétents sont contrôlés à la fois sur leur lieu d’origine et dans les marchés. Toutefois, dans d’autres marchés, la confiance entre vendeurs et acheteurs est de mise. Les premiers clients sont souvent des proches des vendeurs. Le bouche-à-oreille fait le reste. Grâce au soutien des consommateurs et aux efforts des services compétents, il y a de plus en plus de marchés aux produits biologiques. Pas de doute, Hô Chi Minh-Ville se met au bio !

NDEL/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines