18/11/2016 16:40
Hô Chi Minh-Ville devrait prendre des mesures pour devenir une ville sûre qui protège les femmes et les filles contre le harcèlement sexuel et d'autres formes de violence sexuelle dans les espaces publics.
>>Lancement du Mois d'action pour l'égalité des sexes
>>Le Vietnam affirme faire grand cas de l’éducation aux droits de l’homme
>>Aides internationales en faveur des femmes

Hô Chi Minh-Ville prend des mesures pour devenir une ville sûre qui protège les femmes et les filles.
Photo : Minh Quyêt/VNA/CVN

La suggestion a été faite lors d'un colloque organisé jeudi 17 novembre à Hô Chi Minh-Ville par l'ONU Femmes au Vietnam.

Laura Capobianco, représentante de l'ONU Femmes au Vietnam, a déclaré que la violence sexuelle à l’égard des femmes et des filles dans les lieux publics atteignait un niveau alarmant.

"Les migrantes, les handicapées, les jeunes femmes, les lesbiennes, les bisexuelles et les transgenres sont confrontées à un risque de violence sexuelle plus élevé car elles souffrent de différentes formes de discrimination", a-t-elle souligné.

Les participants ont proposé que la mégapole du Sud inclue les critères d'une ville sûre dans son projet de construction d’une "Ville civilisée, moderne et sentimentale". Elle devrait imposer des peines sévères à ceux qui commettent des actes de harcèlement sexuel, créer des organisations d’aide en faveur des femmes victimes de violences sexuelles pour qu’elles puissent surmonter les chocs psychologiques, et installer des sonnettes d'alarme et des caméras dans les lieux et transports publics.

L’initiative phare mondiale d’ONU Femmes "Des villes sûres et des espaces publics sûrs" repose sur le programme mondial qu’ONU Femmes a lancé en novembre 2010 sous le titre "Villes sûres sans violence à l’égard des femmes et des filles", pour prévenir et réagir face au harcèlement sexuel et à d’autres formes de violence sexuelle faites aux femmes et aux filles dans les espaces publics. Elle couvre désormais 20 villes, en commençant par Quito (Équateur), Le Caire (Égypte), New Delhi (Inde), à Port Moresby (Papouasie-Nouvelle-Guinée), Kigali (Rwanda), … et donc Hô Chi Minh-Ville.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le premier musée privé sur la photographie au Vietnam

Près de 12 millions de touristes à Hanoï au 1er semestre Au premier semestre, Hanoï a accueilli près de 12 millions de touristes, atteignant une hausse de 8% par rapport à la même période l’an dernier. Parmi eux, 2,3 millions viennent de l’étranger (+14%). Des chiffres récemment communiqués par le Service municipal du tourisme.