03/10/2016 22:09
Le ministère de l’Éducation et de la Formation a récemment autorisé Hô Chi Minh-Ville à élaborer et utiliser son propre manuel scolaire. Au-delà des exigences éducatives, il devra être conforme aux nouvelles orientations plus pratiques du programme.

>>Premier manuel scolaire vietnamien en Allemagne
>>La réforme des programmes d’enseignement et des manuels scolaires en débat

 

Les élèves de Hô Chi Minh-Ville auront leur propre manuel scolaire.
Photo : TT/CVN


Le nouveau manuel scolaire réservé spécifiquement à Hô Chi Minh-Ville devra répondre impérativement à plusieurs critères. Il devra entre autres subir une mise à jour du contenu et diminuer la partie théorique au bénéfice de la pratique. «La réduction des parties théoriques est un des objectifs principaux de cette initiative», souligne Lê Hông Son, directeur du Service municipal de l’éducation et de la formation. Et d’ajouter que ce nouveau manuel favorisera davantage l’accès des élèves aux cours de pratique.

La mégapole du Sud est devenue le point de convergence de nombreux experts de l’éducation, mobilisés pour élaborer ce manuel. «Des experts, gestionnaires, professeurs d’universités et enseignants au lycée participeront au projet, ainsi que des jeunes enseignants de moins de trente ans», détaille Nguyên Van Hiêu, vice-directeur du Service municipal de l’éducation et de la formation. Un choix qui n’est pas anodin, car ces derniers incarnent les pionniers des réformes éducatives en apportant un certain dynamisme et d’enthousiasme au projet, sans oublier qu’ils se montrent prêts à travailler en groupe. «Je veux croire aux perspectives offertes par la collaboration entre les enseignants expérimentés et leurs jeunes collègues dynamiques et créatifs», ajoute Nguyên Van Hiêu. 

Le nouveau manuel adaptera en plus son contenu dans les matières d’histoire, géographie et de langue aux particularités de Hô Chi Minh-Ville. Il circulera dans les classes à partir de l’année scolaire 2018-2019. «Les livres seront richement illustrés, et en couleur, pour attirer au maximum l’intérêt des élèves. Pourtant, le nombre de pages restera raisonnable», souligne le vice-directeur.

Chaque leçon comprendra trois parties. La première sera réservée aux questions liées aux contextes réels pour que les élèves puissent comprendre la nécessité d’apprendre cette leçon. Dans la deuxième partie, les connaissances principales seront transmises aux élèves à travers des expériences, activités pratiques et discussions.

Le prix du nouveau manuel sera élevé

Les exercices seront construits sur différents niveaux (facile - difficile). «Le nouveau manuel mettra l’accent sur le processus d’acquisition des connaissances des élèves. Pour quelques disciplines, l’introduction du livre présentera les méthodes pour bien apprendre ces disciplines», a exposé M. Hiêu. Les nouveaux livres permettront également aux enseignants de mobiliser au maximum leur autonomie dans les cours.

Pour sa part, Nguyên Thi Quyêt Tâm, présidente du Conseil populaire de Hô Chi Minh, souligne la nécessité de faire attention à l’histoire. «Les élèves ne s’intéressent pas à cette matière. C’est la faute du service éducatif et de la méthode d’enseignement, et il nous faut remédier à ce problème», insiste-t-elle. Cette dernière met également l’accent sur l’amélioration du niveau des enseignants.

Le prix du nouveau manuel sera cependant élevé. «Pourtant, nous espérons que notre nouveau manuel sera également utilisé par d’autres provinces qui s’y intéressent. Grâce à un grand nombre des imprimés, le prix pourra être revu à la baisse», insiste Nguyên Van Hiêu.


Vân Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Il est temps d’aller admirer les fleurs au Nord-Ouest Novembre est le mois idéal pour se rendre dans la région Nord-Ouest afin d’admirer des floraisons spectaculaires, surtout celles de sarrasins, de crucifères et de tournesols mexicains. En route!