01/03/2017 23:55
Dinh La Thang, membre du politburo du Parti communiste du Vietnam (PCV) et secrétaire du Comité du PCV de Hô Chi Minh-Ville, a travaillé le 28 février avec le Comité du PCV de l’Université du théâtre et du cinéma de la ville sur le fonctionnement, la responsabilité des admissions et la formation de cette école.
>>Lancement de la carte des produits touristiques du littoral du Centre
 
Séance de travail entre Dinh La Thang (debout) et la direction de l'Université du théâtre et du cinéma de Hô Chi Minh-Ville, le 28 février dans la mégapole du Sud.
Photo : Minh Thu/CVN

Dinh La Thăng a pris conscience que l’Université du théâtre et du cinéma de Hanoï et son homologue de Hô Chi Minh-Ville étaient les lieux de formation de plusieurs générations d’acteurs et de metteurs en scène ayant notablement contribué aux arts du pays. Beaucoup d’artistes issus de ces établissements se sont fait un nom et une bonne réputation auprès du public vietnamien.

Cependant, en cette conjoncture, afin d'attirer les talents, notamment dans les arts traditionnels de la région du Sud comme cải lương (théâtre rénové), hát bội (théâtre classique)..., le secrétaire du Comité municipal du Parti a proposé à l’Université du théâtre et du cinéma de Hô Chi Minh-Ville de faire davantage d’efforts dans le recrutement et la formation des ressources humaines.
 
En particulier, l’école a besoin d'être plus active dans la coordination et la coopération avec d'autres établissements et la Télévision de Hô Chi Minh-Ville, afin de créer un environnement favorable à l'apprentissage comme à la pratique.

Dinh La Thăng a suggéré que les meilleures œuvres de fin d’études des étudiants devraient être mises en scène afin d’être présentées au public, encourageant ainsi ces jeunes à poursuivre leur passion pour le métier qu'ils ont choisi.
 
Des femmes en "áo dài" dans la rue piétonne Nguyên Huê, à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : An Hiêu/VNA/CVN

Il a souligné aussi que le Comité du Parti de l'Université du théâtre et du cinéma de Hô Chi Minh-Ville devrait maîtriser pleinement la Résolution du XIIe Congrès national du PCV et la 10e Résolution du Comité municipal du Parti sur le développement de la culture et des arts, l'amélioration des ressources humaines de haute qualité et la préservation de l'identité culturelle nationale. Il est nécessaire de concrétiser les résolutions par des programmes pédagogiques innovants.
 
Sur ce point, Duong Thanh Tùng, directeur de la Télévision de Hô Chi Minh-Ville, a partagé que celle-ci investissait dans la construction d'un studio de cinéma dans le district de Cu Chi.

Lorsque ce dernier sera achevé, la Télévision municipale collaborera avec l'Université du théâtre et du cinéma pour exploiter et produire des programmes artistiques afin de répondre aux besoins du public.
 
Également présente à la réunion, l’artiste Ca Lê Hông, ancienne directrice de cette école, a exprimé sa position sur le développement du cải lương. Elle a suggéré la création d’un comité d’étude approfondie du développement de ce genre d'art, afin d'évaluer la situation réelle de la formation, de rechercher des mesures fondamentales... Ainsi, le cải lương pourra perdurer.
 
Minh Thu/CVN

 
 
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le dernier écrivain public de la poste centrale de HCM-Ville

Hôi An, l’une des destinations touristiques de coût raisonnable du monde La veille ville de Hôi An, dans la province de Quang Nam (Centre), est désormais sur la liste des destinations touristiques de coût raisonnable, élue par les lecteurs et touristes du magazine Travel&Leisure.