15/10/2016 08:39
Hanoï organisera le Festival de l’ao dài 2016 du 14 au 16 octobre. Un événement pour honorer cette tunique traditionnelle et promouvoir l’élégance et la beauté vietnamienne auprès des visiteurs étrangers. Précisions de Dô Dinh Hông, directeur du Service municipal du tourisme.
>>Un Festival de l’ao dài à Hanoi en octobre prochain

Que pensez-vous du rôle de l’ao dài dans la promotion et le développement du tourisme de la capitale de Hanoï et, plus généralement, du pays ?

Le costume traditionnel de chaque pays a ses caractéristiques culturelles typiques, capables d’éveiller chez ses admirateurs étrangers des émotions et le désir de visiter ce pays. Si les Coréens sont fiers de leur costume hanbok, les Japonais, de leur kimono, les Écossais, de leur kilt, les Vietnamiens, eux, le sont de la tunique ao dài.

L’image charmante de l’ao dài symbolise l’image d’une femme vietnamienne douce et élégante. Le port de cette tenue lui permet de montrer son corps tout en gardant la discrétion nécessaire à une femme d’Extrême-Orient. Pour les Hanoïens, l’image d’une fille en ao dài est attachée depuis longtemps à leur vie quotidienne. Pour les Vietnamiens, c’est une image familière souvent vue sur des sites touristiques, dans des champs de fleurs, dans les rues ombragées en été, ou encore, sur des chemins recouverts de feuilles jaunes de l’automne.

Ce symbole qui s’inscrit pleinement dans la beauté naturelle des paysages contribue grandement à impressionner les visiteurs étrangers lorsqu’ils se rendent dans la capitale millénaire comme dans n’importe quelle ville ou province du Vietnam.

Que faut-il faire pour que ce symbole contribue davantage à la promotion de l’image du Vietnam auprès des touristes étrangers ?

Je pense que l’ao dài est un des points forts que le Vietnam peut exploiter pour promouvoir son image dans le monde. Mais au lieu de le promouvoir séparément dans chaque ville et province ou chaque région, il faut faire du Vietnam une destination de mode connue notamment dans la haute couture de l’ao dài.

La fille vietnamienne en ao dài offre une image d’élégance. Photo : CTV/CVN

Comment Hanoï utilise-t-il l’image de cette tenue pour promouvoir son tourisme ?

L’image de filles vietnamiennes charmantes en ao dài apparaît déjà dans les publications et les vidéos de promotion du tourisme de Hanoï, considérée comme une salutation amicale des touristes par les Hanoiens hospitaliers. D’après mes observations, la tenue est très connue et appréciée des étrangers. De nombreuses femmes, en visitant le Vietnam, s’en font faire un comme souvenir.

Et l’organisation du Festival de l’ao dài 2016 est une décision stratégique de la ville afin de se rapprocher de son objectif de devenir un centre de mode national et régional. En ce mois d’octobre, ce festival qui a pour thème Tinh hoa ao dài Vietnam (Quintessence de l’ao dài du Vietnam) sera organisé en vue de présenter largement la beauté de cette tenue aux Hanoïens, ainsi qu’aux touristes vietnamiens et étrangers.

Que pensez-vous de la signification de cet événement sur la vie socio-culturelle des Hanoïens et sur le tourisme de la capitale ?

L’événement a pour objet de préserver et de promouvoir les valeurs traditionnelles du Vietnam, ainsi que la beauté et la grâce de l’ao dài qui est devenu un symbole de la beauté féminine au Vietnam. Il prévoit également de promouvoir le patrimoine culturel de la capitale millénaire auprès des visiteurs vietnamiens et étrangers. Ce festival est une des activités du secteur du tourisme pour célébrer le 62e anniversaire de la libération de la capitale (10 octobre) et le 86e anniversaire de l’Union des femmes vietnamiennes (20 octobre).

Les entreprises de mode et de tourisme auront l’opportunité d’échanger des expériences et de développer leurs coopérations avec des partenaires vietnamiens et étrangers. Le festival verra la participation de nombreux stylistes et d’artistes, ainsi que d’amateurs, de la capitale. J’espère que ce festival sera couronné de succès.

Tùng Long - Linh Thao/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines