09/10/2016 22:04
Selon «Le Plan général de développement socio-économique de la capitale Hanoi ​pour 2020 et à l’horizon de 2030» élaboré par le gouvernement, l’espace urbain de Hanoi sera développé selon le modèle dit de «grappe de cités».
>>Hanoi : construction du plus grand centre des expositions d’Asie
>>Hanoï vise une croissance du PIB de 8,5-9% en 2016

Vue générale de la captitale Hanoï. Photo: NDEL/CVN

Il s’agit d’une cité centrale entourée de cités satellites, de bourgs et de zones rurales. Tous sont liés entre eux par un réseau de routes périphériques qui ont accès aux réseaux de communication régional et national.

La cité centrale Hanoï est séparée de ses cités satellites et bourgs par des ceintures vertes. Dans l’enceinte de la cité centrale, il y a un quartier intra-muros historique (allant de la rive méridionale du fleuve Rouge au périphérique N°2), un quartier intra-muros élargi (du périphérique N°2 à la rivière Nhuê), une zone élargie sur la rive méridionale du fleuve Rouge (de la rivière Nhuê au périphérique N°4), le secteur élargi sur la rive septentrional du fleuve Rouge (jusqu’à la rivière Ca Lô).

La cité centrale abrite les bureaux et sièges des organes centraux du Parti communiste, de l’État, ainsi que des organisations de masse de ressort national et municipal ; les sièges des représentations diplomatiques et des organisations internationales ; les établissements de commerce, de transaction, de services financiers, bancaires, d’assurances et boursiers ; les instituts de recherches de premier rang ; les sièges des groupes économiques et des grandes entreprises ; les établissements de formation professionnelle de haute qualité.

La cité centrale s'étend tout autour, jusqu’au périphérique N°4 au Sud-Ouest, aux districts de Mê Linh et de Dông Anh au Nord, aux districts de Gia Lâm et de Long Biên à l’Est.

Les cités satellites ont leurs fonctions spécifiques, spécialisées notamment dans la formation professionnelle, les activités industrielles, les prestations de services, et l'hébergement.

Un coin de l’ancien village de Duong Lâm, en banlieue de Hanoi

Photo : Minh Duc/VNA/CVN


À savoir, concrètement :

+ La cité satellite de Hoà Lac sera spécialisée principalement dans les sciences et technologies et la formation.

+ La cité satellite de Son Tây assurera le rôle d’une ville culturelle historique (avec la vieille Citadelle de Son Tây et l’ancien village de Duong Lâm), avec des secteurs de tourisme et de convalescence (autour du lac de Xuân Khanh). Sans oublier les services concernant la formation professionnelle et la santé.

+ La cité satellite de Xuân Mai ​sera une cité de services industriels, consacrée au développement de l’économie artisanale et d'un réseau de villages de métier.

+ La cité satellite de Phu Xuyên est une cité industrielle, servant de nœud de communication et de transit de marchandises.

+ La cité satellite de Soc Son sera spécialisée dans les services, tout en exploitant l’aéroport international de Nôi Bài, le couloir économique Kunming - Hanoï - Quang Ninh ; ainsi que les beaux paysages naturels de la montagne de Soc.

En région suburbaine, se forment des ceintures vertes avec des parcs d’envergure. Développer des jardins fournissant des légumes, des fruits, des fleurs et des plantes d’agrément de qualité. Élargir le modèle des zones agricoles de haute technologie à Gia Lâm, Dông Anh, Mê Linh. Créer des sites de tourisme vert d’envergure à Ba Vi, Soc Son, Huong Son, Quan Son.

Les études sur l’urbanisation de Hanoi laissent voir qu’il y a trois modèles qui peuvent attirer le plus les investissements étrangers destinés au développement des cités satellites. Ces trois modèles sont :

1/ Attirer les investissements directs étrangers (FDI) pour les projets ​de zones industrielles et de transformation pour l’export (ZI et ZIP), la construction d'infrastructures de base des cités, les activités d’éducation et de formation, et d’autres projets dans les cités satellites incluses dans le Plan général de développement socioéconomique de Hanoï.

2/ Attirer les investissements et la participation des Viêt kiêu (Vietnamiens résidant à l’étranger) dans les projets immobiliers dans les cités satellites ou dans les zones avoisinantes les cités satellites, comme par exemple le modèle du Village des Viêt kiêu d’Europe (projet de construction de logements, investi par les Viêt kiêu de Pologne).

3/ Attirer les projets FDI de pointe dans l’endroit proposé par le maître d’ouvrage (cet endroit pourrait se situer hors des cités satellites incluses dans le Plan général). Il est nécessaire donc d’examiner avant de multiplier le modèle du Centre de recherches et de développement (R & D) de Samsung Électronique, relevant du Groupe Samsung, à Hanoï. Autrement dit : établir le plan et le mécanisme approprié pour développer le modèle d​e «mini-cité» destinée exclusivement aux projets de hautes technologies.

Comme par exemple le projet de logiciel de Samsung, doté de 300 millions de dollars qui vient d’être autorisé dans l’arrondissement de Hoàng Mai. Une fois achevé, cet ouvrage remplacera le Centre R&D spécialisé en logiciel de téléphone et d’ordinateur portable de Samsung Électronique (créé en 2012, représentant actuellement 10% du chiffre d’affaires global du Groupe Samsung).

Pour le moment, le bureau de Samsung Electronique est situé dans la PVI Tower, dans l’arrondissement de Câu Giây. Dans l’avenir, Samsung Électronique devra augmenter son personnel de bureau de 1.600 à 1.800 personnes, permettant à Hanoi de devenir le plus grand Centre R&D du Groupe Samsung en Asie du Sud-Est.

NDEL/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Le Parc national de Ba Bê vaut vraiment le détour Le Parc national de Ba Bê est situé dans la province de Bac Kan, à environ 170 km au Nord de Hanoï. Ce site naturel offre un paysage grandiose et une grande diversité biologique.