16/05/2017 17:21
Un musée privé sur la photographie, le premier du genre au Vietnam, a ouvert ses portes le 15 mai dans le village de Lai Xa, district de Hoài Duc (en banlieue de Hanoï). Cet événement marque aussi les 125 ans de la création de ce village de métier.

>>Photographie : La fille au napalm offerte au Musée des femmes vietnamiennes
>>Festival de la photographie pour les jeunes
 

Cérémonie de célébration des 125 ans de la création du village de métier et inauguration du musée de la photographie de Lai Xa. 


Le musée, de près de 300 m², comporte un rez-de-chaussée et un étage. Un deuxième étage est prévu. Les collections sont agencées par thème : vie du Nguyên Dinh Khánh, le pionnier de la photographie à Lai Xa ; anciens studios photographiques des habitants du village de 1925 à 1975 ; activités photographiques des villageois au Nord pendant la guerre contre les Américains (de 1945 à 1975) ; techniques de photographie, notamment pendant la guerre ; studios photographiques de Lai Xa à l’époque actuelle...

Le long de l’escalier menant au 1er étage, une trentaine de magnifiques photos de membres du Club des photographes de Lai Xa accompagne les visiteurs.    

Préserver le métier traditionnel
 

Visiteurs au musée privé de la photographie de Lai Xa.


«Nguyên Dinh Khánh (1874 – 1946), aussi appelé +Khánh Ký+, a transféré en 1892 le métier de photographe aux jeunes villageois de Lai Xa, qui sont ensuite partis aux quatre coins du pays pour gagner leur vie. En 2003, Lai Xa a été reconnu comme l’unique village de photographie du pays. C’est pour que les archives et objets liés à ce métier soient préservés et transférés aux générations futures que les autorités et les villageois ont élaboré un projet de musée privé, soutenu par le Comité populaire du district de Hoài Duc», fait savoir Lê Van Nhât, chef du village. La construction de ce musée à été financée à hauteur de 3 milliards de dôngs par les villageois et des personnes originaires du village. Les travaux ont duré un an (de juin 2015 à juin 2016).

Des experts français, dont la scénographe et architecte Véronique Dolfus, ont participé activement à ce projet, sur l’invitation de Nguyên Van Huy, ancien directeur du Musée d'ethnographie du Vietnam, aussi natif de Lai Xa. Ce dernier a ouvert un musée privé dédié à son père, baptisé «Nguyên Van Huyên».

Quelques objets concernant la photographie au musée de Lai Xa.


«Je suis scénographe, ça veut dire que j’aménage des musées et des expositions. Je travaille au Vietnam depuis 1992, particulièrement à Hanoï où j’ai réalisé beaucoup de musées sur différents sujets, de toutes dimensions. Je suis très proche de Nguyên Van Huy qui fut directeur du Musée d’ethnographie du Vietnam. J’ai travaillé sur ce musée. Par la suite, j’ai apporté mes compétences sur celui dédié à son père dans le village de Lai Xa, le musée Nguyên Van Huyên. Après, le club des photographes de Lai Xa nous a demandé de réaliser ce musée de la photographie», a partagé Véronique Dolfus.

Et d’ajouter : «C’est assez unique d’avoir un village dont autant de membres sont photographes et ont monté des studios un petit peu partout au Vietnam». Pour cette experte, les photos prises par les Vietnamiens au début du XXe siècle n’ont rien à envier en termes de qualité à celles prises en Occident à la même époque.


Texte et photos : Quê Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le dernier écrivain public de la poste centrale de HCM-Ville

Rendez-vous au 13e Festival des fruits du Sud Le 13e Festival des fruits du Sud aura lieu du 1er au 30 août dans la zone touristique et culturelle de Suôi Tiên, au 120 rue Xa Lô Ha Nôi, dans le 9e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville. Tel est l'annonce de La Quôc Khanh, directeur adjoint du Service municipal du tourisme, lors d’une conférence de presse tenue le 25 mai à Hô Chi Minh-Ville.