07/05/2017 14:26
À près de 500 m d’altitude, les ruines des anciennes fortifications de Hai Vân Quan trônent sur les hauteurs qui dominent le col de Hai Vân, le long de la côte. Ce site vient d’être classé dans la liste des vestiges nationaux.
>>Quang Nam : présentation du patrimoine culturel maritime et insulaire du Vietnam
>>Les tours Cham à Ninh Thuân reconnues site national spécial

Touristes étrangers visitant Hai Vân Quan. Photo : Archives/CVN

Hai Vân Quan (le passage de Hai Vân) fût un point stratégique de défense militaire. Il a longtemps représenté un obstacle majeur à toute armée qui tentait de se déplacer entre les régions Nord et Centre du pays. Hai Vân Quan signifie littéralement la «porte des nuages océaniques», car il est souvent entouré d’un brouillard épais.

Hai Vân Quan est devenue une destination attrayante pour les touristes vietnamiens et étrangers car elle offre une vue imprenable du mariage de la montagne et de la mer.

Le col de Hai Vân (col des Nuages) relie l’arrondissement de Liên Chiêu de la ville de Dà Nang au bourg de Phu Lôc de la province de Thua Thiên Huê (Centre). La route sinueuse de 21 km de long offre de magnifiques panoramas sur la baie de Lang Cô. Le col est reconnu en tant qu’un des célèbres du Vietnam.

Une passerelle grandiose

Sous la dynastie des Nguyên, en 1826, le roi Minh Mang (1791-1841) ordonna la construction d’une citadelle et d'une passerelle de pierre fortifiée pour protéger la citadelle de Huê. Une porte tournée vers Thua Thiên-Huê est gravée de trois mots en caractère chinois : «Hai Vân Quan». Une autre porte faisant face à la ville de Dà Nang est gravée de l’inscription «Thiên ha dê nhât hùng quan», qui signifie «la passerelle la plus grandiose du monde».

Avant l’ouverture du tunnel du Hai Vân en 2005, le col de Hai Vân était la seule route que pouvaient emprunter les véhicules pour passer du Nord vers le Sud et vice-versa. À présent, très peu de véhicules utilisent le passage de Hai Vân, ce qui en fait une magnifique route pour les voyageurs à moto ou à vélos.

Le présentateur Jeremy Clarkson, animateur du programme TopGear de la BBC, a emprunté le passage lors de l’émission Special Vietnam 2008, désignant la route comme «un magnifique ruban de bitume déserté - l'une des meilleures routes côtières du monde».

Thuy Hà/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le premier musée privé sur la photographie au Vietnam

Hai Phong, la ville des flamboyants Hai Phong est une ville portuaire du Nord et la troisième agglomération du pays après Hô Chi Minh-Ville et Hanoï. Depuis longtemps, elle est surnommée la «Ville des flamboyants».