09/03/2017 09:24
La justice européenne a annulé mardi 7 mars une décision de la Commission européenne qui avait refusé en 2013 le rachat du néerlandais TNT Express par le géant américain de livraison de colis UPS, en raison d'un "vice de procédure".
>>Royaume-Uni : les gérants de fonds Standard Life et AAA discutent d'une fusion
>>Fusion de OneWeb et d'Intelsat dans l'Internet par satellite

UPS avait de son côté anticipé ce refus, en renonçant à acquérir TNT Express, un rachat qui lui aurait alors permis de conforter sa place de numéro un mondial.

Le Tribunal de l'UE "annule, pour vice de procédure, la décision par laquelle la Commission a refusé la concentration entre UPS et TNT dans le secteur de la distribution express des petits colis", a-t-il indiqué dans un communiqué.

L'exécutif européen "a en effet méconnu les droits de la défense d'UPS en se basant sur une analyse économétrique qui n'avait pas été discutée telle quelle pendant la procédure administrative", a-t-il précisé.

La Commission n'a pas réagi dans l'immédiat à cet arrêt, qui peut faire l'objet d'un pourvoi dans un délai de deux mois après sa notification.

De son côté, UPS, qui avait saisi la justice européenne, s'est félicité de la décision estimant que "son raisonnement a été confirmé" par le Tribunal de l'UE, selon Gregg Svingen, porte-parole de l'entreprise.

Cette décision va permettre "de préserver un environnement concurrentiel en Europe en clarifiant la procédure et les critères pertinents pour approuver une fusion", a-t-il ajouté.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le dernier écrivain public de la poste centrale de HCM-Ville

Hôi An, l’une des destinations touristiques de coût raisonnable du monde La veille ville de Hôi An, dans la province de Quang Nam (Centre), est désormais sur la liste des destinations touristiques de coût raisonnable, élue par les lecteurs et touristes du magazine Travel&Leisure.