30/03/2017 15:38
Quelque 300 personnes ont participé à la conférence intitulée «Femme et journaliste» organisée le 29 mars par l’Institut français à l’Université des sciences sociales et humaines de Hô Chi Minh-Ville pour s’entretenir avec la célèbre figure française du monde médiatique, la journaliste Christine Ockrent.
>>Christine Ockrent et l’évolution des médias et du métier de journaliste

Christine Ockrent aux côtés de journalistes vietnamiens.

Lors de cette conférence, Christine Ockrent a partagé sa vie quotidienne, d’avantages, de défis, de changement des médias de masse auquels faisaient et font face les journalistes, plus particulièrement les femmes, comme le fort développement des technologies puis l’explosion des réseaux sociaux qui affectent de plus en plus le métier de journalistes.

«Les femmes se sont engagées de plus en plus dans le journalisme, et elles ont fait preuve d’une évolution considérable», a fait remarquer Christine Ocrkent en se rappelant la participation des femmes au métier du journalisme de la deuxième guerre mondiale’à aujourd’hui. Pour Christine Ockrent, outre la nécessité d’une certaine éducation et d’une bonne santé, les femmes journalistes ont besoin d’une «décoration intérieure» de l’âme, et aussi d’une morale dans l’exercice de ce métier.

Présentes à la conférence, plusieurs femmes journalistes vietnamiennes lui ont posé des questions sur le métier, notamment les limites de publication des articles estimés «chauds, actuels ou sensibles». 

Concernant les médias de masse d’aujourd’hui, Christine Ockrent constate que, grâce aux technologies et au-delà de l’apparition de nouveaux équipements par rapport à ceux de son époque, les journaux télévisés se sont rapidement développés, un journaliste peut assumer plusieurs rôles, les équipes de travail sont plus réduites.

«Les technologies bouleversent nombre de choses, Internet offre de multiples choix», a également remarqué Christine Ockrent. «La période que nous traversons en France est très difficile et tendue», a-t-elle ajouté, précisant que la mutation des médias et les technologies ont beaucoup affecté les fonctions comme l’organisation du journalisme.


Biographie

Née en 1944, Christine Ockrent est journaliste et écrivain. Elle est également la première présentatrice de la chaîne Antenne 2, en 1981. «La reine médiatique Christine» est rapidement devenue un personnage important du monde médiatique français. Elle est la première femme qui a féminisé les médias. En 1985, elle s’est vu décerner le 7 d’or accordé aux meilleurs présentateurs.

Au quotidien, grâce à son professionnalisme, à son courage et à son engagement, elle a assuré plusieurs postes importants au sein de grands médias français comme RTL, TF1 et même L’Express. De 2008 à 2011, elle dirige le groupe France Médias Monde. Elle a été directrice générale de France 24 et directrice envoyée spéciale de RFI, et elle a réalisé et participé à plusieurs émissions importantes et connues comme Duel sur la 3 et Affaires étrangères.

Christine Ockrent est considérée comme symbole du mouvement de libération des femmes, elle est également l’auteur de la biographie d’Hillary Clinton. Elle a également publié le Livre noir de la condition féminine en 2016 qui a beaucoup contribué aux valeurs humaines et, en grande partie, à son obtention de la Légion d’Honneur. Dans son ouvrage Ces femmes qui nous gouvernent, publié en 2008, dans lequel elle dresse le portrait de femmes ayant des missions spéciales. En 2011, elle a également signé la pétition dite des «343» afin de réclamer «l’égalité dès maintenant» pour les femmes.
 

Texte et photos: Truong Giang/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Maroc - Vietnam : Une longue amitié pas prête de s'éteindre

Hô Chi Minh-Ville, l’une des plus belles villes d’Asie Selon le magazine Condé Nast Traveler, plus de 10 villes en Asie, dont Hô Chi Minh-Ville classée 7e, ont dépassé des destinations célèbres comme New York, Londres et Paris pour entrer dans la liste des plus beaux endroits du monde.