09/01/2017 11:46
Fiat Chrysler a annoncé dimanche 8 janvier la création de 2.000 emplois et le rapatriement de la production d'un gros pickup aux États-Unis, au moment où les constructeurs automobiles sont sommés par le président élu américain Donald Trump de freiner leurs délocalisations vers le Mexique.
>>France : l'économie a créé 52.200 emplois au troisième trimestre
>>General Motors va supprimer 2.000 emplois aux États-Unis

Fiat Chrysler annonce la création de 2.000 emplois aux États-Unis.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le constructeur investira un milliard de dollars d'ici à 2020 dans deux de ses usines dans le Michigan et l'Ohio (Nord-Est), où seront créés ces nouveaux emplois, pour assembler notamment sa nouvelle Jeep de luxe Wagoneer ainsi qu'un pickup, précise son communiqué publié à la veille de l'ouverture du salon automobile de Detroit. Il va également produire dans son usine de Warren (Michigan) une grosse camionnette à plateau (pickup) de marque Ram, actuellement fabriquée au Mexique.

"(Le groupe) apporte une démonstration supplémentaire de son engagement à renforcer sa base manufacturière aux États-Unis", assure Fiat Chrysler, prenant bien soin d'ajouter qu'il a créé 25.000 emplois dans le pays depuis 2009.

Le message semble indirectement destiné à M. Trump, qui a été élu sur la promesse de ramener des emplois industriels aux États-Unis et qui a multiplié les menaces contre les géants de l'automobile, accusés d'implanter leurs usines au Mexique pour y fabriquer à moindre coût des voitures destinées aux États-Unis.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les marionnettes de Bao Hà, un art à préserver

Cân Gio : nature et histoire à la croisée des chemins Si les nuisances sonores de la ville vous ennuient et que le trafic incessant vous étouffe, rendez-vous le temps d’un week-end à Cân Gio, à la découverte d’une vie où nature et histoire ne font qu’un, dans cette Réserve de biosphère reconnue par l’UNESCO.