24/12/2016 07:50
La journaliste et romancière tunisienne Fawzia Zouari s’est vu remettre le Prix des cinq continents de la Francophonie pour son œuvre Le corps de ma mère.
>>Les finalistes du Prix des cinq continents de la Francophonie
>>Un roman inspiré de Camus traduit en vietnamien

Fawzia Zouari et la couverture de son œuvre Le corps de ma mère.
Photo : CTV/CVN

Fawzia Zouari est Docteur en littérature française et comparée de la Sorbonne, et elle vit à Paris depuis 1979. Elle a travaillé à l’Institut du monde arabe à différents postes, dont celui de rédactrice du magazine Qantara1, avant de devenir journaliste à l’hebdomadaire Jeune Afrique en 1996. Parmi ses publications : La caravane des chimères (Olivier Orban, Paris, 1981), Ce pays dont je meurs (Ramsay, Paris, 1999), La Retournée (Ramsay, Paris, 2002), Le voile islamique (Favre, Paris, 2002), Pour en finir avec Shahrazah (Edisud, Aix-en-Provence, 2003), Ce voile qui déchire la France (Ramsay, Paris, 2004), La deuxième épouse (Ramsay, Paris, 2006). Elle a participé à de nombreuses émissions télévisées  sur l’évolution des pays arabes. Le corps de ma mère est son dixième livre publié.

Un jury international ému

Le jury du Prix des cinq continents de la Francophonie a été séduit par «ce long récit (...) très riche de sensations, de mémoire, de sentiments», dans lequel l’auteure «excelle à nous faire partager cette quête presque désespérée pour évoquer la vie d’une femme unique, sa mère mourante, qu’elle n’a pas toujours su comprendre». Ce choix a été particulièrement difficile à prendre tant la qualité et la diversité ont caractérisé cette édition 2016.

Présidé par Jean-Marie Gustave Le Clezio, Prix Nobel de littérature, le jury 2016 était composé de Lise Bissonnette (Canada-Québec), Ananda Devi (Maurice), Hubert Haddad (Tunisie-France), Monique Ilboudo (Burkina Faso), Paula Jacques (France-Égypte), Vénus Khoury-Ghata (Liban), Pascale Kramer (Suisse), René de Obaldia (Hong Kong, Chine), Lyonel Trouillot (Haïti) ainsi que du lauréat de l’édition 2015, In Koli Jean Bofane (République démocratique du Congo).

Le Prix des cinq continents, créé en 2001, permet de mettre en lumière des talents littéraires reflétant l’expression de la diversité culturelle et éditoriale en langue française sur les cinq continents, et d’offrir à l’auteur primé un rayonnement international. 
         
Synthèse/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Concours "Expédition francophone 2017"

De jeunes entrepreneurs qui cherchent à valoriser la culture vietnamienne TripAdvisor, le plus grand site de voyage au monde, a décerné l’année dernière le Certificat d’Excellence à Vietnam Travel Consultant, un voyagiste qui met l’accent sur les tours valorisant la culture vietnamienne.