12/10/2016 09:43
Le Salon de l’enseignement supérieur «Bienvenue en France 2016» a eu lieu le 8 octobre à Hanoï et le 9 octobre à Hô Chi Minh-Ville, avec le soutien de l’ambassade de France. Un événement incontournable pour tous ceux qui souhaitent venir étudier ou faire un stage dans l’Hexagone.
>>Bientôt les «Salons de l’éducation canadienne au Vietnam 2016»
>>Salon de l’enseignement supérieur "Bienvenue en France 2016"


Le Salon de l’enseignement supérieur «Bienvenue en France 2016», le 9 octobre à Hô Chi Minh-Ville.

«Dans les classes 8, 9 et 10 j’ai toujours apprécié l’électricité et les technologies de l’information. Je regarde régulièrement et avec attention les nouvelles concernant ces branches, témoigne Hà Lê Bao Tin, élève de 11e dans une classe bilingue du lycée Lê Hông Phong, dans le 10e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville. Au Salon +Bienvenue en France 2016+, j’ai pu accéder aux dernières infos, et ce, en rencontrant les écoles présentes ce jour là. Je suis très content».

Un nombre record d’établissements

Comme Bao Tin, des centaines élèves et d’étudiants d’établissements scolaires et universitaires de Hô Chi Minh-Ville, ainsi que leurs parents ont participé le 8 octobre au salon «Bienvenue en France». Cette année, ce dernier a réuni un nombre record de 44 établissements prestigieux français, dont neuf universités et plusieurs grandes écoles de commerce, d’ingénierie, de sciences politiques et d’hôtellerie.

À cette occasion, d’anciens étudiants vietnamiens en France, des adhérents de l’Union des étudiants vietnamiens en France, ainsi que les représentants de Campus France (service de l’ambassade de France au Vietnam dédiée à la mobilité) sont revenus sur leurs expériences et sur la vie quotidienne en France.

Les représentants des établissements éducatifs français ont répondu à toutes les questions posées par les candidats vietnamiens.

Ils ont expliqué comment préparer son voyage, et particulièrement la recherche d’un logement. Ils ont partagé leurs conseils sur les procédures et formalités d’inscription, mais également celles liées à la demande et au renouvellement de visa ou encore sur les méthodes d’enseignement en France. Aucun sujet n’a été mis de côté : comment utiliser les transports en commun, comment jongler entre les activités quotidiennes et les études selon les régions et les villes, ou comment par exemple tacler les petits problèmes au jour le jour.

Sur le chapitre financier, outre le fait d’apprendre à gérer au mieux son budget, les étudiants ont pu se renseigner sur les formalités de demande de bourses et d’allocations sociales qui leur sont ouvertes, mais aussi sur les diverses aides proposées par les institutions et organismes publics et privés en France. Les organisateurs ont également présenté le cadre réglementaire lié à la recherche d’un travail à temps partiel et d’un stage professionnel.

En plus des témoignages précieux, les jeunes Vietnamiens ont pu découvrir les sites web et les adresses incontournables et utiles pour leurs démarches et leur vie sur place.

Et des programmes de formation en anglais

Une volontaire aiguille une étudiante au salon «Bienvenue en France».

Pour Hà Anh Dung, le père de Bao Tin, l’organisation de «Bienvenue en France» a été un succès. «J’ai quelques relations en France, et je souhaite chercher une école pour mon fils à proximité de leur logement. Nous avons pu trouver deux ou trois écoles répondant à la fois à cet impératif et aux choix des études de mon fils», confie-t-il.

Depuis ces trois dernières années, les salons «Bienvenue en France» ont accueilli bon nombre d’élèves et d’étudiants n’ayant pas étudié le français, et c’est sans oublier que le nombre de stagiaires vietnamiens en France ne cesse d’augmenter. Eva Nguyên Binh, directrice de l’Institut Français au Vietnam, conseillère de coopération et d’action culturelle, a expliqué : «Pour les étudiants n’ayant pas étudié le français mais désireux d’aller en France quand même, on leur présente dans le cadre de ce salon les écoles disposant de programmes de formations en anglais».
 
Texte et photos : Quang Châu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Il est temps d’aller admirer les fleurs au Nord-Ouest Novembre est le mois idéal pour se rendre dans la région Nord-Ouest afin d’admirer des floraisons spectaculaires, surtout celles de sarrasins, de crucifères et de tournesols mexicains. En route!