17/11/2016 18:06
Les Philippines et les États-Unis ont commencé le 16 novembre leurs manœuvres militaires conjointes, dénommées Balance Piston, qui dureront jusqu’au 14 décembre.
>>Obama est arrivé à Athènes, 1re étape de son dernier voyage
>>Le Pentagone confirme la mort d'un responsable d'Al-Qaïda en Afghanistan
>>Manille maintient ses relations économiques avec les États-Unis

Les soldats des Philippines et des États-Unis participent aux manoeuvres militaires conjointes.
Photo : EPA/VNA/CVN

Au moins 18 soldats des Forces d'opérations spéciales américaines et 56 soldats de l'armée philippine participeront à ces manœuvres qui ont lieu sur une base navale de Puerto Princesa et dans un camp militaire de Palawan, a annoncé le colonel de l’armée Benjamin Hao, porte parole de l’armée philippine. S’inscrivant dans le cadre du programme annuel de l’armée philippine, ces manœuvres ont pour but d'améliorer les capacités de combat et l’interopérabilité entre les forces spéciales des deux pays, a-t-il ajouté.

La semaine dernière, le ministre philippin de la Défense Delfin Lorenzana a déclaré que les forces militaires philippines et américaines allaient poursuivre leurs manœuvres conjointes prévues pour cette année.

Il a annoncé la réduction de trois à un seul du nombre de manœuvres militaires conjointes entre les Philippines et les États-Unis en 2017, laquelle portera essentiellement sur les secours humanitaires et la résilience aux catastrophes naturelles.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines