16/11/2016 20:20
Bonne nouvelle pour les pêcheurs, une décision gouvernementale de soutien à la construction de bateaux de pêche va contribuer au développement de la filière halieutique.
>>Le premier bateau de pêche hauturière en acier de Quang Binh
>>Livraison du bateau de pêche le plus moderne du pays
>>Mise à l'eau du premier bateau de pêche hauturière en acier

Un navire de pêche hauturière en acier de la province centrale de Quang Binh. 

La décision gouvernementale N°47 de 2016 portant sur l'expérimentation du mécanisme de soutien après investissement a été signée et promulguée par le Premier ministre en application de l'arrêté N°89 datant de 2015 du gouvernement révisant un certain nombre d'articles de l'arrêté N°67 de 2014 sur les politiques de développement de la pêche et de l'aquaculture. Il s'agit d'accorder des privilèges en termes d'investissement, de crédit, d'assurance, d'impôts... aux organisations et aux individus ayant une activité dans les secteurs des produits aquatiques et de la construction navale pour la pêche.

Cette décision N°47 de 2016 entrera en vigueur le 15 décembre prochain.

Les bénéficiaires de ces politiques prioritaires sont les organisations, les individus et les entreprises familiales propriétaires de navires d’une puissance à partir de 800 CV.

Niveaux de soutien

La construction d’un navire de logistique pélagique au service de la pêche hauturière avec coque en acier bénéficient d’une subvention à hauteur de 35% de l’investissement total : équipements de manutention, de conservation, de transformation, de conditionnement, d'emballage et d'entreposage compris. Ainsi, pour un tel navire de logistique hauturière, d’une puissance de 800 CV à moins de 1000 CV, le gouvernement participe à hauteur de 8 milliards de dôngs au plus, et pour ceux de plus de 1000 CV, de 9,8 milliards.

Pour un bateau de pêche hauturière à coque en acier d’une puissance de 800 CV à moins de 1000 CV, ce montant est de 6,7 milliards de dôngs au maximum, et de plus de 1000 CV, de 8 milliards.

Pour un navire de pêche hauturière en matériaux composites de plus de 800 CV, les subventions sont de 6,7 milliards de dôngs au plus, et de 2 milliards pour un bateau de pêche à coque en bois de plus de 800 CV.

Finalité de cette décision

Le Vietnam compte 3.260 km de côtes, se classant 27e sur les 157 pays ayant une façade maritime. Le rapport linéaire de superficie terrestre est d'environ 0,01 (à savoir 100 km² de terre pour un kilomètre de côte), supérieur à celui de la Thaïlande et l’équivalent de celui de la Malaisie.

Sur les 63 provinces et villes du pays, 28 ont une façade maritime avec une population qui représente la moitié de la population totale. Le Vietnam dénombre environ 3.000 îles, dont celles des archipels de Hoàng Sa (Paracel) et de Truong Sa (Spratly).

Le développement durable d’une économie maritime a donc un rôle très important pour l'essor général de l’économie vietnamienne, mais aussi pour la stabilité sociopolitique du pays.

Le développement de l'économie maritime contribue à la défense de la souveraineté nationale. 

En assistant à un meeting le 8 juin dans la zone touristique Long Thinh, district de Hai Hâu, province septentrionale de Nam Dinh, en écho à la 8e Semaine de la mer et des îles du Vietnam et à la Journée mondiale des océans 2016, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a dit que le gouvernement vietnamien encourageait les organisations et particuliers à accroître les investissements et à appliquer les sciences et technologies de pointe pour une utilisation efficace des ressources maritimes et insulaires. Des mesures ont été déployées pour améliorer les moyens de subsistance des habitants locaux, et des conditions favorables créées pour que les pêcheurs puissent vivre de leur métier.

Certes, cette décision concerne directement l’économie maritime, mais aussi la protection de la sécurité et de la souveraineté du Vietnam sur son territoire maritime.

C’est afin d’exploiter pleinement les possibilités comme de surmonter les défis et difficultés que cette décision soutient financièrement les pêcheurs en leur donnant les conditions de vivre réellement de leur métier grâce à de puissants navires. Si, certes, la finalité de ce texte est de développer la pêche hauturière, elle est aussi d’assurer la souveraineté maritime et insulaire du pays en élevant la présence de forces officielles en mer.

Elle témoigne aussi de ce que le gouvernement vietnamien s’intéresse particulièrement au développement du secteur halieutique, en particulier au large.
 
Vân Du - Tho Ly/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Tourisme : la qualité du personnel progresse Cette année, le Vietnam a enregistré 10 millions de touristes étrangers, soit une hausse de 25% par rapport à l’an dernier. Record absolu. Cela étant dit, la formation du personnel doit encore s’améliorer afin de satisfaire tous cet afflux de voyageurs, même s’il y a du mieux.