20/11/2016 16:15
Bob Dylan, qui a décidé de ne pas venir chercher son prix Nobel de littérature en décembre à Stockholm, devrait néanmoins se rendre au printemps dans la capitale suédoise, a annoncé vendredi 18 novembre la secrétaire-perpétuelle de l'Académie, qui lui a décerné la récompense.
>>Dylan prévoit d'aller recevoir son Nobel "stupéfiant, incroyable"
>>Bob Dylan, "icône" de la musique américaine, prix Nobel de littérature
>>Nouvel album et tournée américaine pour Bob Dylan

Bob Dylan, le 3 juin 1984, à Munich (Allemagne).
Photo : AFP/VNA/CVN

"Son manager me l'a confirmé", a déclaré Sara Danius à la radio publique suédoise, SR, sans pouvoir néanmoins préciser si le chanteur et poète américain s'acquitterait de ses obligations de lauréat.

L'information est à prendre avec d'autant plus de précaution que ce dernier est imprévisible.

Interrogé sur sa participation à la cérémonie de remise des prix et au somptueux banquet du 10 décembre, Dylan avait affirmé fin octobre au Daily Telegraph : "Absolument. Pour autant que ce soit possible".

Le 16 novembre, dans une lettre à l'Académie suédoise, il se ravisait, mettant en avant "d'autres engagements".

Dans un communiqué vendredi 18 novembre, la vénérable institution a affirmé qu'il y avait de "fortes chances que le lauréat vienne à Stockholm l'année prochaine".

"Ce sera une occasion parfaite pour faire son discours" de réception, un passage obligé pour chaque lauréat, toutes catégories confondues (médecine, chimie, physique, paix et économie), a tenu à ajouter Danius.

Elle a précisé que ce discours, encore appelé "la leçon Nobel", pouvait prendre n'importe quelle forme. "Cela peut-être un discours, une vidéo ou une autre présentation", a-t-elle dit.

Traditionnellement, les lauréats prononcent la "leçon Nobel" lors de la semaine qui précède la cérémonie de distribution des prix, laquelle à lieu chaque année le 10 décembre, date anniversaire de la mort d'Alfred Nobel qui a fondé les prix.

Bob Dylan est, à 75 ans, le premier auteur-compositeur à obtenir la prestigieuse récompense, une décision qui a surpris les milieux culturels qui pariaient sur un choix plus conventionnel.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les marionnettes de Bao Hà, un art à préserver

Cân Gio et ses richesses maritimes On associe souvent Cân Gio aux fruits de mer. Ainsi, développer le tourisme gastronomique est un objectif important afin d’attirer encore plus de touristes vietnamiens et étrangers.