27/10/2016 16:45
Le Vietnam a mis en exergue le rôle que peut jouer le parlement dans la garantie et la promotion des droits de l’homme lors de la 135e assemblée de l’Union interparlementaire (IPU-135) organisée du 23 au 27 octobre à Genève, en Suisse.
>>Vietnam-Suisse : 14e cycle du Dialogue sur les droits de l’homme à Berne
>>Vietnam-UE : partage d'expériences sur la garantie des droits de l’homme
>>Le Vietnam contribue activement à la 33e session du Conseil des droits de l'homme

Débat général de l'IPU-135 "Réagir rapidement lorsque les violations des droits de l’homme présagent un conflit : le rôle du parlement".
Source : Twitter

Plus de 700 parlementaires venus de 138 pays ont participé au débat général sur le thème "Réagir rapidement lorsque les violations des droits de l’homme présagent un conflit : le rôle du parlement".

Ne pas aborder les défis des droits de l’homme est non seulement contraire aux obligations nationales et internationales, mais peut aussi créer un terrain fertile pour les conflits violents si les abus deviennent plus graves et généralisés, ont-ils déclaré dans le document final du débat général.

Les parlements sont les gardiens des droits de l’homme et de l’état de droit. En tant que parlementaires, nous sommes "les oreilles et les yeux" des citoyens et par conséquent devons être au courant de leurs préoccupations, ont-ils indiqué.

Nous sommes bien placés pour exprimer ces préoccupations au parlement. Nous sommes donc les premiers à pouvoir sonner l’alerte et prendre des mesures lorsqu’il y a de graves violations des droits de l’homme, ont-ils ajouté.

Promouvoir et garantir les droits de l’homme

L’Assemblée nationale du Vietnam a redoublé ses efforts pour perfectionner le système juridique sur les droits de l’homme.
Photo : Bich Huê/VNA/CVN

Le chef de la délégation de l’Assemblée nationale du Vietnam, Nguyên Van Giàu, a affirmé qu’en tant qu'organe législatif, le parlement joue un rôle clef dans la promotion et la garantie des droits de l’homme, en perfectionnant sans cesse les lois, en supervisant leur mise en œuvre par le gouvernement et en étant à l’écoute du peuple.

La garantie des droits de l’homme est l’objectif et la politique conséquente du Vietnam moderne depuis sa fondation, a-t-il souligné, affirmant que le pays est prêt à partager ses expériences en la matière.

Nguyên Van Giàu a fait savoir que l’Assemblée nationale a redoublé ses efforts pour perfectionner le système juridique sur les droits de l’homme, promulgué la Constitution de 2013 avec de nouveaux contenus sur les droits de l’homme.

Réalisant son droit de supervision suprême, l’Assemblée nationale du Vietnam a découvert à temps les infractions dans divers domaines, empêché les violations des droits de l’homme, assuré un environnement pacifique et favorable au peuple, selon le responsable.

Il a invité l’IPU à continuer de promouvoir la coopération internationale et régionale, et le dialogue entre les pays en vue de protéger les droits de l’homme, avant d’affirmer que le Vietnam est prêt à travailler avec les pays et les organisations internationales à cette fin.

La 135e assemblée a formulé les recommandations qui doivent constituer le cadre général pour les mesures spécifiques à prendre pour stopper et éliminer les facteurs susceptibles de mener à des conflits, quels qu’ils soient.

Les délégations ont recommandé de prévenir les violations des droits de l’homme, de faire face aux violations des droits de l’homme lorsqu’elles sont commises, et d’édifier une société ouverte et intégrée grâce à une coopération plus étroite avec toutes les parties prenantes.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Diên Biên se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia La province de Diên Biên (Nord) se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia qui doit avoir lieu du 11 au 14 mars 2017.