04/03/2017 10:42
La province méridionale de Dông Tháp est connue pour ses lotus roses, ses forêts de cajeputs ou le vert particulier de ses rizières. De plus, elle séduit les touristes par ses spécialités culinaires et ses chants populaires mélancoliques. Partons à la découverte de ce lieu mémorable !
>>Dông Tháp met le cap sur le tourisme responsable
>>Dông Tháp, terre fertile pour l’essor de l’agriculture

Se promener en barque à l’ombre des cajeputiers permet de profiter pleinement de l’atmosphère du site touristique de Xeo Quyt.

Parc national de Tràm Chim

Avec une superficie de plus de 7.000 hectares au centre du district Tam Nông, le Parc national de Tràm Chim est reconnu par la Convention de Ramsar. Ce traité tient à la préservation des zones humides en reconnaissant leurs fonctions écologiques, économiques, culturelles, scientifiques et récréatives. Ce parc est le 4e site reconnu par le traité au Vietnam et le 2.000e site dans le monde. On compare souvent ce lieu à la Plaine des Joncs (Dông Tháp Muoi) en miniature. Il est reconnu pour sa biodiversité, un écrin exceptionnel où évoluent des oiseaux rares, dont les célèbres grues à tête rouge, espèce figurant dans le Livre Rouge du monde. Ce lieu recense 231 espèces d’oiseaux, 130 espèces florales, 130 espèces de poissons d’eau douce et 29 espèces de reptiles. À Tràm Chim, il est possible de faire des balades en bateau, de contempler la beauté des vastes champs de lotus, la naissance des oiseaux, les champs d’herbes verts et d’admirer tout Tràm Chim du haut d’un poste d’observation.

Zone touristique de Xeo Quyt

Elle se trouve à 30 km de la ville de Cao Lanh. Ce paradis naturel qui fût autrefois une base révolutionnaire pendant la 2e résistance du pays, sauvegarde ces vestiges. On dénombre dans cette zone 170 espèces de végétaux  et 200 espèces d’animaux sauvages, dont 13 inscrites dans le Livre Rouge du Vietnam, tels que python et loutre. Sur place, les touristes peuvent se promener en barque à l’ombre des cajeputiers, écouter les cris de centaines d’échassiers et profiter de l’atmosphère saine et fraîche. Après une balade à la découverte des paysages splendides et de sa biodiversité, il est conseillé d’aller déguster des plats locaux à base de poissons mais aussi de tortues, d’oiseaux ou de serpents capturés dans la Plaine des Joncs.

Phu My, village accueillant du Nord  

Lorsqu’on parle du district de Thanh Binh, on pense souvent à la dune Phu My. Les touristes ont l’occasion de communiquer avec des habitants amicaux et hospitaliers et y découvrir la vie quotidienne et les traditions culturelles du delta du Mékong.

Le jardin de mandarines de Lai Vung accueille de nombreux touristes.

En ce lieu, le métier essentiel est la culture des manguiers, jacquiers, goyaviers, longanes, pommier de Cythère. Par ailleurs, on trouve un village de légumes aquatiques d’une superficie de 6 ha. Les touristes peuvent le visiter en barque et prendre des photos sur la rivière où sont cultivés des Neptunia. Au bord des chemins, les arbres fruitiers comme le jacquier et le manguier sont plantés devant les maisons. Les habitants vont vous inviter à déguster des boissons, des fruits de la région, mais aussi des gâteaux faits à base de farine Sa Déc tout en écoutant du Don ca tài tu (chant des amateurs) interprété par des amateurs.

Village floral de Tân Quy Đông

Dans la commune de Tân Quy Dông, ville de Sa Déc, le village floral traditionnel couvre une superficie de 160 ha. Près de 1.200 foyers s’activent du matin au soir pour soigner et embellir ce petit paradis. Depuis des centaines d’années, ce village charmant porte le surnom de «Village aux quatre printemps». Plus de 2.000 espèces florales s’y épanouissent tout au long de l’année longue. Les touristes peuvent se balader et admirer des plantes tropicales.

Jardin de mandarine de Lai Vung

Situé à une dizaine de kilomètres de Sa Déc, le district de Lai Vung est le royaume des mandarines roses. Pour seulement 50.000 dôngs par personne, les touristes peuvent admirer les mandariniers remplis de fruits. Cette visite offre l’occasion de déguster sur place des mandarines fraîches au goût juteux, parfumé et doux.

Texte et photos : Dang Huong/CVN


 

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Maroc - Vietnam : Une longue amitié pas prête de s'éteindre

Le Premier ministre adopte la zone touristique de la cascade de Ban Giôc Faire de la zone touristique de la cascade de Ban Giôc, à Cao Bang (Nord), un site touristique national et provincial contribuera au développement socio-économique de cette province montagneuse et de la région lié à la protection de la sécurité et de la défense.