19/10/2016 16:54
Le Vietnam et les États-Unis ont commencé la deuxième et dernière phase du projet de désintoxication des sols de l'aéroport de Dà Nang (Centre).
>>Le 7e dialogue sur la politique de défense Vietnam-États-Unis
>>Unis pour remédier aux séquelles de l’agent orange au Vietnam

Environ 45.000 m3 de terres et de boues contaminées de la dioxine seront traités d'ici fin de l'année 2017. Photo : Trân Lê Lâm/VNA/CVN

Prenant la parole lors d'une cérémonie de lancement du projet, mardi 18 octobre, le général de corps d'armée Nguyên Chi Vinh a souligné que cette opération résultait des efforts conjoints et continus des organes concernés du Vietnam et des États-Unis dans l'accélération de la décontamination de cet aéroport du Centre du Vietnam, conformément à la coopération conclue entre les gouvernements vietnamien et américain, ce afin de nettoyer l'environnement et de protéger la santé humaine.

Pour cette phase qui prendra fin en 2017, environ 45.000 m3 de terres et de boues contenant de la dioxine seront traités.

Le projet de désintoxication de l'aéroport de Dà Nang, mis en œuvre par l'Agence américaine pour le développement international (USAID) et le ministère vietnamien de la Défense, a pour but de traiter 90.000 m3 de terres et de boues contaminées de la dioxine. Sa première phase a débuté en mai 2016.

Actuellement, le ministère vietnamien de la Défense a étroitement coopéré avec l'USAID pour achever l'évaluation de l'environnement de l'aéroport Biên Hoa afin d'élaborer du projet de désintoxication de celui-ci, a annoncé Nguyên Chi Vinh.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Noël 2016 à Hô Chi Minh-Ville Depuis début décembre, à Hô Chi Minh-Ville, les librairies, les supermarchés ou encore les magasins spécialisés en décorations… sont remplis de produits et autres décorations de Noël.