29/12/2016 16:45
Le volume total de sucre du Vietnam est estimé à 1.617.060 tonnes, provenant de 15.193.040 tonnes de cannes à sucre, à compter du 23 novembre 2016, et difficile de préciser ce chiffre pour la moisson suivante.
>>Pour la durabilité de la culture de la canne à sucre
>>Le poivre, une épice «en or» pour le Vietnam

Conférence sur la commercialisation de la canne à sucre, le 29 décembre à Hô Chi Minh-Ville.

L’Association de la canne à sucre du Vietnam a organisé le 29 décembre dans la mégapole du Sud, une conférence sur la commercialisation de la canne à sucre. Elle a estimé que le volume de sucre de la récolte 2016 a connu une légère hausse par rapport à celle de 2015-2016 (1.237.300 tonnes). Néanmoins, ce volume est en-deçà des potentiels à cause des aléas climatiques dans plusieurs régions productrices.

En ce qui concerne les exportations, selon l’Association de la canne à sucre, organisatrice de la conférence, outre l’amélioration de la qualité du sucre, les entreprises sont appelées à investir dans la modernisation des technologies de production et de transformation en vue de baisser les tarifs de vente pour être plus compétitifs face au sucre de Thaïlande.

Selon Pham Quôc Doanh, président de ladite association, le ministère de la Finance a proposé d’imposer une taxe de 5% non seulement sur les pays exportateurs de sucre de l’Asean, mais aussi sur le sucre originaire du Brésil, d’Australie et d’Inde.

"Il faut que les organismes compétents renforcent les contrôles de fraude commerciale et de contrebande, notamment dans les provinces méridionales", a-t-il recommandé.

De bons signes en fin d’année

Selon le rapport de l’Association de la canne à sucre du Vietnam, en décembre 2016, la plupart des sucreries sont entrées en opération. En janvier 2017, le pays devrait produire environ 300.000 tonnes de sucre, soit deux fois plus qu’à la même période de l’année dernière.

Selon le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, à ce jour, le volume total du sucre en stock est de 204.275 tonnes, plus un complément prévu en janvier 2017, aussi aucune pénurie n’est-elle à prévoir à l’occasion du Têt.

Sur le plan mondial, selon les prévisions de ladite association, si la production se maintient comme actuellement, le marché mondial du sucre fera face à trois années de pénurie consécutives. Ainsi, en Europe, certaines sucreries ont-elles annoncé une augmentation du volume de 20 à 40% pour la moisson 2017-2018, soit 2,4 millions de tonnes de plus, et de 2% au Brésil, soit 1,5 million de tonnes de plus. Même stratégie pour l’Inde, la Thaïlande et la Chine.

Ces prévisions ouvrent de bonnes opportunités pour les producteurs nationaux. Pour réaliser les quotas d’exportation et augmenter la valeur ajoutée de leurs produits, les sucreries vietnamiennes devront  se focaliser davantage sur la production de sucre raffiné plutôt que de sucre brut.

Texte et photo : Truong Giang/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Exploitation de sept nouveaux produits et circuits touristiques à Thua Thiên-Huê La province de Thua Thiên-Huê (Centre) a présenté, mardi 25 juillet, sept nouveaux produits et circuits touristiques dans les districts de Phu Vang et Phu Lôc ainsi que dans la cité municipale de Huong Trà.