05/03/2017 19:07
L’application DesignBold a devancé de nombreuses initiatives pour remporter le prix «Start-up de l’année 2016» remis par le ministère des Sciences et des Technologies. Un succès qui encourage les jeunes pousses vietnamiennes.

>>Soutenir un écosystème de start-up innovant pour 2025
>>Les Vietnamiens suivent la tendance start-up mondiale
 

Dinh Viêt Hùng, créateur de l’application DesignBold, nommée «Start-up de l’année 2016». Photo : TN/CVN

Lors du concours Coupe affaires créatives Vietnam 2016 (Creative Business Cup Vietnam 2016), l’application DesignBold a gagné le premier prix et représentait le Vietnam à la finale du concours mondial au Danemark.

Dinh Viêt Hùng, 36 ans, est le créateur de cette application, un outil de design et de conception pour amateurs comme pour professionnels. Avec elle, les jeunes, les salariés, les commerçants et autres hommes d’affaires peuvent concevoir, eux mêmes et facilement, leurs produits.

Toutes les fonctionnalités de l’application sont directement intégrées au site web designbold.com.

«En d’autres termes, cet outil remplace des logiciels tels que Adobe Photoshop online. Alors que beaucoup de ces logiciels sont complexes à utiliser, DesignBold, en revanche, est simple pour tous ses utilisateurs», explique Dinh Viêt Hùng.

Plus de 100.000 commandes en une semaine
 

DesignBold enregistre plus de 60 millions de données de photos et de designau service du graphisme.
Photo : NVCC/CVN


Toujours selon lui, DesignBold comprend plus de 60 millions de photos et de designs pour la conception graphique, disponibles sur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Instagram..., et des milliers de designs sur les cartes d'invitation, les lettres, les documents, les blogs, les e-books, les imprimés de publicité. Ainsi, les usagers peuvent faire les retouches pour créer leurs propres produits.

L’application est disponible depuis fin octobre 2016. Son créateur s’était fixé pour objectif environ 3.000 achats dès les 15 premiers jours de son lancement. Mais en une semaine seulement, plus de 100.000 ventes, totalisant plus de 2 milliards de dôngs, ont été constatées. Aujourd’hui, les commandes restent nombreuses, notamment aux États-Unis.
 


Huit vietnamiens au top des startups Fintech
de l’Asie du Sud-Est
 
Parmi les 75 Fintech, start-up qui œuvre dans le domaine de la technologie financière, de premier rang en Asie du Sud-Est, il y a huit vietnamiens que sont Baokim, Momo, BankGo, MobiVi, MoneyLover, Ononpay, 1Pay et Softpay/mPOS. Cette information a été communiquée dans le cadre du rapport annuel du Forum d'information sur les technologies TechSauce Thailand.

Selon le rapport de l’écosystème Fintech Vietnam 2016, le pays recense une trentaine de start-up dans la finance, notamment en matière de règlement. Les deux tiers d’entre elles (dont 1Pay, 123Pay, Payoo, VinaPay, OnePay, Momo...) permettent de payer en ligne ou constituent une solution de paiement numérique. Les experts estiment qu’avec 20% de titulaires de comptes bancaires et 3% de titulaires d’une carte de crédit, le Vietnam est un marché attrayant pour les compagnies de services financiers.
 

Quê Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le dernier écrivain public de la poste centrale de HCM-Ville

Bac Giang vise à accueillir plus d’un million de touristes en 2017 La province de Bac Giang (Nord) s'efforce d’accueillir plus d'un million de visiteurs cette année, selon le directeur du Service provincial de la culture, des sports et du tourisme Trân Minh Hà.