14/03/2017 10:27
La Fondation de conservation du nôm (The Vietnamese Nôm Preservation Foundation - VNPF) a récemment remis le prix Balaban 2017 au Professeur japonais, Shimizu Masaaki, à Takuya Washizawa, un jeune japonais et à la Docteur vietnamienne Nguyên Tô Lan pour leur contribution à la préservation et à la valorisation de l’écriture sino-vietnamienne (nôm).
>>Le gardien de l’écriture démotique vietnamienne

Remise du prix Balaban 2017. Photo : NDEL/CVN

Le prix annuel de la Fondation de conservation du nôm est attribué aux collectifs et individus qui contribuent à la recherche, à la préservation et à la valorisation de la langue et l’écriture démotique vietnamienne (chu nôm).

Le professeur japonais Shimizu Masaaki, professeur de vietnamien à l'Université d'Osaka, est l'auteur de nombreux articles sur l’écriture nôm et la culture vietnamienne.

À la cérémonie de remise des prix, le Pr. Shimizu a déclaré qu'il avait commencé à étudier le vietnamien en 1985 et qu'il s'était rendu au Vietnam en 1990 pour effectuer des recherches sur cette langue, où il a reçu un soutien formidable de nombreux experts locaux.

Son étudiant, Washizawa Takuya, actuellement boursier de thèse japonais à la Faculté des langues de l'Université des sciences sociales et humaines de Hanoï, a également publié de nombreux articles sur l’écriture vietnamienne ancienne.

La docteur vietnamienne Nguyên Tô Lan a aussi effectué des études approfondies sur le script nôm, le considérant comme un véhicule pour découvrir la culture vietnamienne ancienne.

Elle a terminé une thèse de doctorat sur le tuông, un genre de théâtre musical classique qui utilise l’écriture nôm.

À certaines périodes de l’histoire du pays (du Xe au XIXe siècles), l’écriture nôm a été utilisée largement par les Vietnamiens. Elle est une part importante de la littérature nationale. Il reste beaucoup d’ouvrages en Nôm de grande valeur. Cependant, elle a perdu son rôle lorsque l’écriture vietnamienne latinisée (quôc ngu) a vu le jour. On dit que l’écriture nôm est la clé pour comprendre la pensée et la culture des Vietnamiens des siècles passés.

NDEL/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le premier musée privé sur la photographie au Vietnam

Parc national de Tràm Chim, un site touristique célèbre de Dông Thap Nguyên Ngoc Thuong, directeur du Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Dông Thap (Sud), fait savoir que sa localité compte actuellement sept sites touristiques dont le Parc national de Tràm Chim qui est jugé comme le plus renommé.