09/10/2016 15:14
Une quarantaine d’écoles primaires dans la province de Ninh Binh (Nord) ont lancé leur «bibliothèque verte», une initiative pour promouvoir la lecture auprès des jeunes. Un mouvement citoyen en passe de conquérir toute la région.
>>Un coin de littérature russe à la Bibliothèque de Hanoï
>>Inauguration du lycée le plus moderne du Vietnam à Bac Ninh

Des élèves de l’école primaire du quartier de Thanh Binh dans la bibliothèque verte. Photo : Van Dat/VNA/CVN

Depuis la rentrée de 2014, l’école primaire du quartier de Thanh Binh, ville de Ninh Binh, province éponyme (Nord) a mis en place le programme « Nous, et la bibliothèque verte ». Le but : pousser les élèves à lire. «Lors de la pause, nous nous réunissons dans la bibliothèque verte. Le concept est sympa : nous pouvons nous amuser et choisir de bons livres», partage Vu Thi Hông Minh, élève en 5e classe.

Soutien de toute la société

Pour créer sa «bibliothèque verte», la Direction de l’école a demandé aux enseignants d’expliquer le concept auprès des élèves mais aussi de leurs parents, et ce, pour présenter les objectifs et la signification d’une telle initiative.

En dehors d’une somme de 100 millions de dôngs apportés par la localité pour financer les quelques 1.400 titres, magazines et journaux, l’école a appelé les parents à acheter des bancs en pierre pour installer ces derniers sous les arbres de la cour. Une idée pour faciliter la lecture des élèves.

À l’heure de la pause, dans l’école primaire de Trân Phu, située dans la ville de Tam Diêp, province de Ninh Binh, des groupes d’élèves lisent et partagent leurs connaissances acquises dans leur « bibliothèque verte ». «J’aime bien les livres et les journaux, c’est agréable de les lire en plein air, témoigne Trân Thao Chi, élève en 4e classe. La bibliothèque verte est devenue ma grande amie».

Lê Xuân Thang, le directeur de l’école, explique que la bibliothèque verte permet non seulement aux élèves d’acquérir des connaissances, mais également de distiller un amour pour la lecture.

Selon Duong Quôc Nam, chef du Bureau de l’enseignement primaire du Service de l’éducation et de la formation de Ninh Binh, pour attirer les élèves, ces bibliothèques d’un nouveau genre doivent être colorées et attirantes. Le modèle mis actuellement en place a montré son efficacité et utilité pour améliorer les capacités de lecture et de compréhension des élèves de primaire.

Ces derniers temps, le secteur de l’éducation et de la formation de Ninh Binh a demandé aux écoles primaires de s’en inspirer afin de créer un environnement scolaire convivial. Le message a bien été reçu : plus de 40 établissements ont fait le pas depuis.

Pour cette rentrée scolaire, le concept sera élargi à d’autres écoles de la province. Des cours de formation à destination des cadres en charge de ces bibliothèques vont être mis sur pied. Un exemple qui montre qu’en dehors de l’école, la participation de la communauté, et plus particulièrement des parents, est importante pour améliorer la qualité de l’enseignement.

Huong Linh/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Diên Biên se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia La province de Diên Biên (Nord) se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia qui doit avoir lieu du 11 au 14 mars 2017.