14/02/2017 18:22
Dans une lettre envoyée au ministère de l'Industrie et du Commerce le 13 février, l'Association des producteurs et des exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP) a demandé la révision des taxes des produits du thon vietnamien expédiés au Japon, ainsi que de discuter de cette question avec la partie japonaise dans l'effort de les supprimer.
>>Forte hausse des exportations de thon congelé en UE
>>Les exportations nationales du thon poursuivent sur leur lancée
>>Nouvelles perspectives pour le thon vietnamien

Le Japon est l'un des huit principaux débouchés du thon du Vietnam.
Photo : Ly Kha/VNA/CVN

Selon la VASEP, le Japon est l'un des huit principaux débouchés du thon du Vietnam. Cependant, les exportations vietnamiennes de thon diminuent continuellement depuis 2013 en raison de taxes qui sont plus élevées que celles imposées aux mêmes produits de Thaïlande et des Philippines.

Selon les statistiques des Douanes japonaises, le taux de taxation du thon en conserve exporté au Japon en provenance de Thaïlande était de 3,2% en 2009 avant d'être supprimé en avril 2012 en application de l'accord de partenariat économique Japon-Thaïlande.

Pour les Philippines, la taxation a également été supprimée en avril 2013 au titre du régime du système généralisé de préférences, tandis que les produits du Vietnam subissent une taxe de 6,4% en dépit de l'accord de partenariat économique Japon-Vietnam.

La VASEP a souligné que dans le cadre de l'accord de partenariat économique global ASEAN-Japon, il n'existe pas de feuille de route de suppression de ces taxes, comme pour les deux pays cités.

Selon l'association, les produits du thon contribuent d'entre 450 et 550 millions de dollars au chiffre d'affaires national à l'export.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le dernier écrivain public de la poste centrale de HCM-Ville

Bac Giang vise à accueillir plus d’un million de touristes en 2017 La province de Bac Giang (Nord) s'efforce d’accueillir plus d'un million de visiteurs cette année, selon le directeur du Service provincial de la culture, des sports et du tourisme Trân Minh Hà.