18/11/2016 15:25
Le président de la République, Trân Dai Quang, son épouse et la délégation du Parti et de l’État vietnamiens les accompagnant, ont effectué une visite officielle du 15 au 17 novembre à Cuba sur invitation du président du Conseil d’État et du Conseil des ministres de Cuba, Raul Castro Ruz. Les deux parties ont rendu publique, à cette occasion, une Déclaration commune affirmant le resserrement des relations d'amitié traditionnelles Vietnam-Cuba.
>>Le Vietnam réaffirme la solidarité et le soutien à Cuba
>>Renforcement de la solidarité et de la coopération Vietnam-Cuba
>>Vietnam-Cuba : le président Trân Dai Quang rencontre le leader cubain Fidel Castro

Le président Trân Dai Quang (droite) et le président du Conseil d’État et du Conseil des ministres de Cuba, Raul Castro Ruz, le 16 novembre à Cuba.
Photo : Nhan Sang/VNA/CVN

Le président vietnamien Trân Dai Quang s'est entretenu avec le président du Conseil d’État et du Conseil des ministres de Cuba, Raul Castro Ruz, et a rencontré le leader Fidel Castro Ruz. Il a eu une entrevue avec le président de l’Assemblée nationale de Cuba Esteban Lazo, reçu le vice-président du Conseil des ministres et ministre de l’Économie Ricardo Cabrisas et les responsables de l’Institut cubain d’amitié avec les peuples (ICAP) et l’Association d’amitié Cuba-Vietnam.

Plusieurs domaines abordés

Lors des rencontres entre le dirigeant vietnamien et ceux de Cuba, les deux parties ont convenu des mesures visant à renforcer les relations de coopération bilatérale dans les domaines potentiels ou disposant d'atouts comme la défense, le commerce, l'agriculture, les sciences et les technologies, la communication, l'audiovisuel, l'énergie, les télécommunications, la médecine et la pharmacie, la construction, la culture, l'éducation et la formation, etc.

Le président Trân Dai Quang s'est félicité des acquis de Cuba durant son processus d'édification et de protection de la révolution cubaine, mais aussi de la mise en application de sa ligne politique étrangère. Il a espéré que la politique d'"actualisation du modèle socio-économique" ouvrira une nouvelle période de développement pour l'édification du socialisme à Cuba.

Le Vietnam a réaffirmé son soutien à la demande de Cuba de mettre fin immédiatement et sans condition à l'embargo économique, commercial et financier absurde qui lui est imposé, ainsi que son soutien au processus de normalisation des relations entre Cuba et les États-Unis, avant de louer le prestige et la justesse de Cuba.

Les dirigeants cubains ont applaudi les réalisations historiques du Vietnam durant son processus de Renouveau qui contribuent notablement au développement socio-économique du pays et à l'amélioration du niveau de vie de la population.

Renforcer les relations bilatérales

Le président vietnamien Trân Dai Quang (gauche) et le président de l’Assemblée nationale de Cuba, Esteban Lazo, le 16 novembre à La Havane.
Photo : Nhan Sang/VNA/CVN

Le Vietnam et Cuba ont souligné l'importance d'atteindre les objectifs fixés par les deux Partis communistes et convenu de multiplier les rencontres et contacts entre les dirigeants des deux Partis et des deux États et de sensibiliser les jeunes à l'amitié traditionnelle Vietnam-Cuba.

Les dirigeants des deux pays ont souligné l’importance du Comité intergouvernemental sur la coopération économique, commerciale et scientifico-technique dont la 34e session aura lieu du 18 au 23 novembre. Ils souhaitent promouvoir l’investissement mutuellement avantageux, s’engageant à déployer dans les meilleurs délais les projets de coopération en cours de négociation.

Ils ont également insisté sur l'Agenda économique pour le moyen terme signé en mars 2014 entre les deux pays, le considérant comme le cadre directif des relations économiques bilatérales. Ils ont attaché de l'importance aux documents de coopération signés lors de cette visite dans la médecine vétérinaire, l'industrie et le commerce.

Les deux parties ont exprimé leur satisfaction à propos de leurs positions similaires vis-à-vis des questions internationales, estimant que les litiges internationaux doivent être réglés au moyen de mesures pacifiques, sur la base du respect du droit international, de l’indépendance, de la souveraineté, de l’intégrité territoriale et de l’autonomie de tous les pays et de la non ingérence. Il ne faut pas avoir recours à la force ou menacer d'y recourir. Les deux parties ont exprimé leur soutien à la politique extérieure d’indépendance et d’autonomie prônée par l'un et l'autre pays.

Enfin, les deux dirigeants ont convenu d’intensifier leur coordination au sein des organisations internationales et des forums multilatéraux dont ils sont membres.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Ngoc Lan, le somptueux hôtel pour se dire «oui» Outre ses services de qualité, l’hôtel Ngoc Lan à Hô Chi Minh-Ville est une adresse prisée par les jeunes couples dans la mégapole du Sud pour célébrer leur mariage.