26/10/2016 22:17
La coopération Cambodge-Laos-Myanmar et Vietnam (CLMV) a contribué pour une part importante à la création de la Communauté de l'ASEAN, à la réduction des écarts de développement entre les pays membres et à l'amélioration de la vie de la population, ont estimé les dirigeants de la CLMV dans une déclaration rendue publique à l'issue du 8e Sommet de la CLMV mercredi 26 octobre à Hanoi.
>>Le PM vietnamien reçoit le vice-PM thaïlandais en marge de l’ACMECS-7
>>Ouverture de l’ACMECS-7 et du CLMV-8

Dans cette déclaration intitulée "Saisir les opportunités et façonner le futur", les dirigeants de la CLMV se sont déclarés convaincus que les pays étaient en bonne voie pour atteindre une croissance économique durable. La CLMV devient l'une des régions économiques les plus dynamiques du monde grâce à la réforme économique profonde, à la libéralisation du commerce et de l'investissement.

Les dirigeants de la CLMV dans une déclaration rendue publique à l'issue du 8e Sommet de la CLMV mercredi 26 octobre à Hanoi.  Photo : VNA/CVN

Cependant, la CLMV doit faire face aux défis en termes de ressources et de compétences, aux difficultés causées par une infrastructure modeste, aux effets négatifs du changement climatique, à l'instabilité de l'économie régionale et mondiale.

Les dirigeants se sont engagés à coopérer étroitement pour le futur de la CLMV à travers la réforme et l'intégration internationale pour maintenir la croissance et améliorer la compétitivité. Il est nécessaire de stabiliser la macroéconomie, de créer un environnement de l'investissement optimal aux entreprises. Ils ont souligné le rôle important de la connexion régionale et convenu de mettre en oeuvre des mesures précis pour relier les quatres pays pour les intérêts communs.

Dans les transports, il faut réhabiliter et construire les routes le long des couloirs économiques, dont l'autoroute reliant Vientiane à Hanoi, l'ouverture de la ligne entre des localités du Myanmar, du Laos et du Vietnam; faciliter les transports aériens par l'application d'un accord signé entre les quatre pays en la matière.

A propos de l'investissement et du commerce, les dirigeants ont adopté le Plan d'édification d'un cadre de développement de la CLMV avec le but d'accélérer le développement économique, de renforcer les compétences, de profiter des intérêts de l'intégration régionale et d'améliorer le quotidien de la population. Ils ont convenu de simplifier les formalités douanières et de développer les zones industrielles.

Plan d'action du tourisme 2016-2018

En ce qui concerne la coopération industrielle, les dirigeants se sont accordés pour édifier les politiques de développement des PME à travers l'organisation des séminaires et des formations, l'échange régulier d'informations et le partage d'expériences.

Pour le tourisme, les dirigeants se sont mis d'accord sur la mise en oeuvre du Plan d'action du tourisme 2016-2018, l'encouragement des échanges d'informations et de coopération entre les pays membres en la matière, le renforcement du partenariat privé-public dans la promotion du tourime et le développement des produits touristiques et enfin le renforcement de la connexion aérienne.

Abordant le développement des ressources humaines, les dirigeants de la CLMV ont tenu en haute estime le partage d'expériences dans l'éducation et la formation. Ils ont insisté sur le rôle primordial des forces de travailleurs qualifiés pour la croissance économique durable et le succès de l'intégration internationale. Ils se sont accordés pour établir les bases de données sur le marché d'emploi et les travailleurs, promouvoir les programmes de coopération entre les universités, instituts, reconnaître mutuellement les certificats et le niveau des enseignants.

Les dirigeanst de la CLMV vont étudier des mesures et chercher des ressources pour promouvoir la coopération efficace dans l'agriculture et l'énergie. Dans cette déclaration, ils ont tenu en haute estime l'assistance des pays de l'ASEAN et des partenaires de développement aux pays de la CLMV, avec les priorités dans les cinq secteurs stratégiques que sont l'aliment et l'agriculture, le commerce, le développement des PME, l'éducation et la santé et le bien-être social. Ils ont continué d'appeller le soutien de l'ASEAN et des partenaires de développement pour les projets prioritaires de la CLMV. Ils ont également appelé la participation plus active des entreprises aux projets de la CLMV.

Enfin, les dirigeants ont affirmé la détermination de réformer la CLMV et renforcer la coordination entre celle-ci et d'autres mécanismes de coopération sub-régionaux. Ils ont convenu d'organiser le 9e Sommet de la CLMV en Thaïlande.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Ngoc Lan, le somptueux hôtel pour se dire «oui» Outre ses services de qualité, l’hôtel Ngoc Lan à Hô Chi Minh-Ville est une adresse prisée par les jeunes couples dans la mégapole du Sud pour célébrer leur mariage.