02/01/2017 14:48
Le Dakar-2017 (2-14 janvier), présenté comme le "plus dur" de l'ère sud-américaine, s'offre lundi 2 janvier un départ inédit depuis Asuncion, pour un périple de quelque 8.800 kilomètres jusqu'à Buenos Aires en passant par la haute montagne bolivienne.
>>Dakar-2016 : Loeb part en tonneaux, Peterhansel aux commandes
>>Dakar-2015 - 2e étape : revanche pour Al Attiyah, collisions pour Peugeot

Vue aérienne du départ du rally Dakar-2017 à l'Asuncion. 
Photo : AFP/VNA/CVN

Le coup d'envoi de la 39e édition du Dakar, la 9e en Amérique du Sud, sera donné par les motos et les quads, avec le départ à 08h00 locales (11h00 GMT) du vainqueur sortant en moto, l'Australien Toby Price, sur les routes du Paraguay que le Dakar visite pour la première fois.

Les 318 véhicules en lice (144 motos, 37 quads, 87 autos et 50 camions), selon le verdict des commissaires de course à l'issue des vérifications administratives et techniques, s'élanceront pour une première étape de 454 km, dont 38,5 km de spéciale, jusqu'à Resistencia, au nord-est de l'Argentine.

En attendant le départ, c'est surtout la météo qui préoccupait les 501 concurrents, après les violentes averses tropicales de ces derniers jours qui ont inondé en quelques minutes les rues de la capitale paraguayenne.

L'Australien Toby Price, sacré l'an dernier, remettra son titre en jeu. Face à lui, Adrien van Beveren (6e en 2016) devrait être la meilleure chance française. Même s'il assure que son objectif est simplement d'arriver au bout, pour continuer de progresser.

Philippe Croizon aussi s'est fixé pour objectif de rallier Buenos Aires. Après avoir traversé la Manche et relié les cinq continents à la nage, l'aventurier amputé des quatre membres est à l'aube d'un nouveau défi, au volant d'un buggy adapté.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Cà Mau cherche à attirer des investissements dans le tourisme La province de Cà Mau (extrême-Sud) appelle à investir dans deux projets touristiques d’une valeur de 52,7 millions de dollars dans la zone de Dât Mui, district de Ngoc Hiên, et le long de la rivière Trem, dans le district de Thoi Binh.