18/03/2017 21:03
Ballade à dos d’éléphant, découverte des forêts primaires, visite de villages ethniques… Voici quelques-unes des spécialités touristiques de la province de Dak Lak. Tour d’horizon de quelques destinations à ne manquer sous aucun prétexte !

>>Dak Lak promeut son café produit sous l’IG de «Buôn Mê Thuôt» à l'internationale
>>Quelque 25.000 visiteurs à la 6e Fête du café de Buôn Ma Thuôt
>>Le Musée de Dak Lak : les couleurs des hauts plateaux du Centre

La province de Dak Lak se trouve sur les hauts plateaux du Centre, le Tây Nguyên. La nature a offert à cette province des paysages grandioses. Territoire de maintes ethnies, Dak Lak est aussi un melting-pot culturel fascinant.

Le village de Dôn

 

Balade au dos d'éléphant.


À 50 km de la ville de Buôn Ma Thuôt, le village de Dôn (commune de Krông Na, district de Buôn Dôn) tire sa réputation de la chasse et de la domestication des éléphants. Peuplé par les ethnies E Dê, M’nông, Gia rai, Lào et Thai, ce village est typique du tourisme de la province de Dak Lak et du Tây Nguyên. Dans la langue lào, Dôn signifie «village insulaire». Logique, puisqu’il a été établi sur un îlot du fleuve Sêrêpok. Autrefois, ce village était un carrefour commercial important entre les trois pays de l’ex-Indochine (Vietnam, Laos et Cambodge).

Monter sur le dos d’un éléphant pour un tour de découverte du village ou traverser le fleuve Sêrêpok est à expérimenter au moins une fois dans sa vie. Au rythme des pas des pachydermes, les visiteurs peuvent écouter les histoires du village de Dôn, où les éléphants sont le symbole du village. Les éleveurs considèrent ces animaux comme leurs enfants. «Il faut les traiter avec égard. Ils détestent être grondés, être frappés», informe un éleveur. Et d’ajouter que les éleveurs connaissent parfaitement le caractère et les habitudes (manger, boire, se reposer) de chaque individu.

 

Le pont en bambou traversant le fleuve Sêrêpok.


Le pont suspendu à l’entrée du village est une destination incontournable. Ce pont, de 100 m de long, est construit en bambou au dessus du fleuve et en grande partie à l’ombre des Ficus benjamina. Mais pas d’inquiétude à avoir quant à sa solidité, car comme le dit l’adage : «Le bambou plie mais ne rompt pas !».

Une fois à l’intérieur du village, les touristes sont invités à découvrir les us et coutumes des ethnies minoritaires ainsi qu’à déguster les spécialités montagnardes dont le com lam (riz gluant cuit dans un tronçon de bambou), le ruou cân (l’alcool à siroter avec un chalumeau de bambou), le poulet grillé, etc.

Le parc national de Yok Don

 

La beauté magnifique du parc national de Yok Don.


À 40 km de Buôn Ma Thuôt, le parc national de Yok Don s’étend sur une superficie de quelque 115.000 ha, à cheval sur les trois districts de Buôn Dôn, d’Ea Sup (province de Dak Lak) et de Cu Jut (province de Dak Nông). Yok Don est la plus grande réserve naturelle du Vietnam avec l’écosystème typique de la forêt de Khôp de la famille des Dipterocarpaceae - des grands arbres à feuilles persistantes des régions tropicales. Ce parc abrite 63 espèces de mammifères, 196 espèces d’oiseaux, 40 espèces de reptiles et 464 espèces de végétaux dont plusieurs sont rares.

Durant la saison sèche, la forêt est mise à rude épreuve. Des millions d’arbres allongent leurs frêles branches vers le ciel bleu azur du Tây Nguyên. Un spectacle magnifique. Leur allure à cette période de l’année cache en réalité une forte vitalité. À l’arrivée des pluies, ils donneront naissance à d’innombrables feuilles pour composer «une merveilleuse symphonie verte».

Au parc national de Yok Don, les visiteurs peuvent souscrire aux tours écologiques pour découvrir les secrets de Dame nature. Le vélo est l’activité préférée des touristes, notamment les jeunes étrangers. Ici, l’atmosphère est paisible, seulement troublée par le chant des oiseaux et les sons parfois étonnants des insectes. Il est rafraîchissant aussi d’observer les écureuils sauter de branche en branche... Les guides vous raconteront également des histoires sur les forêts du Tây Nguyên, et le camping au milieu de la nature verte vous laissera des souvenirs inoubliables. Attention toutefois à apporter des vêtements chauds pour la nuit, les températures y sont fraîches !

Le lac de Lak

 

Un coin du lac de Lak.


Avec ses 500 ha, Lak est le plus grand lac d’eau douce de la province de Dak Lak et le 2e du Vietnam. À une cinquantaine de kilomètres de Buôn Ma Thuôt, l’étendue d’eau se situe dans le district de Lak, longée par la route reliant Buôn Ma Thuôt et Dà Lat (province de Lâm Dông). Le lac est entouré de forêts primaires abritant une riche biodiversité. Grâce aux montagnes qui l’entourent, la surface de l’eau est toujours d’huile ou presque. Parmi les activités les plus courues : une traversée du lac à dos d’éléphant ou sur une barque pour profiter pleinement du panorama.

Les M’Nông ont élu domicile sur ses berges, dans les villages de Jun, de M’Liêng et de Lê. La province de Dak Lak fait beaucoup d’efforts pour les préserver à des fins touristiques. Ici, les visiteurs peuvent admirer les longues maisons ainsi qu’écouter les orchestres de gongs et contempler les danses traditionnelles présentés par les locaux.

 

La villa du roi Bao Dai avec de grandes fenêtres.


La villa du roi Bao Dai se trouve non loin du lac de Lak. Construit sur le flanc d’une montagne, cette bâtisse offre une vue imprenable sur le lac et les villages alentour. C’était la résidence du roi Bao Dao, le dernier roi dans l’histoire féodale du Vietnam, lorsqu’il venait à Dak Lak pour se relaxer et aller à la chasse. Composée de trois étages, la villa, à l’architecture moderne, comporte de larges chambres avec de grandes fenêtres. C’est la reine Nam Phuong qui s’est occupée de la construction de ce bâtiment d’envergure au milieu de cette région reculée. Construite en 1951, la villa a été laissée à l’abandon pendant plusieurs années. Au début des années 2000, elle a été restaurée au service du tourisme.

Texte et photos : Vân Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le dernier écrivain public de la poste centrale de HCM-Ville

Mois du tourisme d’An Giang 2017 Rencontre avec le chef Martin Yan, festival de course de bœufs, festival de Ba Chua Xu à Châu Dôc… font partie de la série d'événements de la Semaine de la culture gastronomique et touristique d’An Giang, qui s’inscrit dans le cadre du Mois du tourisme d’An Giang.