02/11/2016 21:39
Hô Chi Minh-Ville recense actuellement 12 millions d’habitants et près de 250.000 entreprises, dont 170.000 sont en activité. La ville a pour l’objectif d’atteindre les 500.000 entreprises d’ici à 2020.
>>Entreprises vietnamiennes : intégration et développement
>>Quang Ninh s’engage fortement dans l’assistance aux entreprises
>>Résolution gouvernementale sur le soutien des entreprises

Hô Chi Minh-Ville prend une série de mesures pour aider les entreprises à se développer. Photo : Hoàng Tuyêt/VNA/CVN

Cet objectif exprime toute l’importance de l’entreprise en tant qu’acteur du développement économique à Hô Chi Minh-Ville, localité qui est digne de son statut de locomotive de l'économie vietnamienne. Toutefois, quelques entreprises s’inquiètent de cet objectif.

Selon Nguyên Quôc Anh, président de l’Association du caoutchouc et du plastique de Hô Chi Minh-Ville, les entreprises vietnamiennes sont de plus en plus petites, et la ville n’a pas besoin de se donner un tel objectif de 500.000 entreprises pour 2020. La question réelle serait plutôt de savoir comment faire afin que les entreprises en activité assurent leur croissance et se développent de plus en plus?

«Notre compagnie soutient parfaitement cet objectif, mais il y a peu de temps pour le réaliser, seulement quatre ans», s’est soucié Nguyên Lôc, directeur de la compagnie du câble électrique du Vietnam.

«Cet objectif est une bonne opportunité pour les nouvelles entreprises, mais pour l’atteindre, nous devons posséder d’un marché qui permette leur développement. D’autre part, il faut résoudre leurs difficultés, notamment de financement, non seulement de leur cycle d’exploitation, mais aussi et surtout de leurs investissements, à commencer par le renouvellement des technologies, et, par ailleurs, améliorer davantage l’environnement d’affaires…», a exposé Trân Quôc Toan, directeur général de la compagnie générale des transports et communications de Saigon (SamCo).

«La ville doit assister les entreprises vietnamiennes à certifier l’origine de leurs matières premières, et créer un environnement d’affaires loyal et sain», a ajouté M. Toan.

«Il faudrait modifier les formalités administratives courantes, en généralisant leur dématérialisation, afin de simplifier leur accomplissement par les entreprises, qu’il s’agisse de personnes morales ou physiques», a indiqué M. Quôc Anh.

Aux côtés des entreprises

D'après Dinh La Thang, secrétaire du Comité du Parti communiste du Vietnam pour Hô Chi Minh-Ville, l’objectif de création de 500.000 entreprises pour 2020 peut être atteint. C’est d’ailleurs un grand espoir des dirigeants de la ville comme des administrés.

Hô Chi Minh-Ville a pour objectif de créer de 500.000 entreprises d’ici à 2020.
Photo : An Hiêu/VNA/CVN

«Pour atteindre cet objectif, la ville demeure à leurs côtés dans leur développement. La ville renforce la réforme des formalités administratives et l’accès au financement des entreprises», a insisté M. Thang.

«La ville privilégie l’édification de grands groupes en mesure d’affronter la concurrence dans la région», a souligné Nguyên Thành Phong, président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville.

«Hô Chi Minh-Ville continue de soutenir les entreprises en matière d’investissement, en particulier dans le renouvellement des technologies. Par ailleurs, elle déploie un nouveau train de mesures de soutien de la consommation de 2.000 milliards de dôngs. Enfin, elle organise des programmes de formation pour les jeunes et les entreprises, et donne de meilleures conditions de financement du développement des entreprises», a ajouté M. Phong.
 
Mai Huong/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Ngoc Lan, le somptueux hôtel pour se dire «oui» Outre ses services de qualité, l’hôtel Ngoc Lan à Hô Chi Minh-Ville est une adresse prisée par les jeunes couples dans la mégapole du Sud pour célébrer leur mariage.