14/11/2016 18:37
Ces dernières années, de nombreux intellectuels de Viêt kiêu (Vietnamiens d’outre-mer) reviennent à Hô Chi Minh-Ville pour contribuer au développement des ressources humaines de la ville et du pays.
>>Les Viêt kiêu, levier pour le développement scientifique et technologique
>>Pour édifier un Vietnam prospère pour tous les Vietnamiens
>>Le PM Nguyên Xuân Phuc exhorte à valoriser les forces des Viêt kiêu

Les ressources humaines qualifiées contribuent grandement à l’intégration au monde du Vietnam.  Photo : Hoàng Hùng/VNA/CVN 

L’Université nationale de Hô Chi Minh-Ville (UNH) est un rendez-vous pour de nombreux Viêt kiêu. Cet établissement universitaire accueille actuellement plus de 200 intellectuels Viêt kiêu qui ont permis le développement d’un grand nombre de nouveaux domaines, au service du développement de la mégapole du Sud et, plus généralement, du pays.

L’un des fondateurs du secteur des technologies médicales de l’Université internationale de l’UNH, le Professeur-Docteur Vo Van Toi, un Viêt kiêu américain, a partagé qu’il y a 8 ans, cette discipline était relativement inconnue au Vietnam. Grâce à lui, elle est désormais appréciée par le Réseau des universités de l’ASEAN (AUN), notamment en termes de qualité de formation, d’autant qu’elle comprend de nombreux enseignants ayant étudié à l’étranger.

Le Professeur-Docteur Dang Luong Mô, un Viêt kiêu japonais, a considérablement contribué à l’ouverture du Centre d’étude et de formation à la conception de circuits de l’UNH, ainsi qu’au développement de l’enseignement de cette discipline dans de nombreux établissements universitaires vietnamiens.

Depuis 2007, ce professeur, en partenariat avec le Département d’électronique et des télécommunications, a ouvert au sein de l’Université des sciences naturelles de l’UNH, des formations postuniversitaires à la conception de circuits intégrés. Beaucoup de jeunes enseignants de cet établissement ont fait leurs thèses de doctorat au Japon ou dans d’autres pays.

Le docteur Nguyên Quôc Binh, qui réside au Canada, un spécialiste dans le secteur des biotechnologies, a eu notablement contribué à la création du Centre des biotechnologies de Hô Chi Minh-Ville, et participé directement à la formation une vingtaine d’agrégés de ce dernier.

Politiques privilégiées

Des représentants des Viêt kiêu lors de la 3e conférence des Vietnamiens de l’étranger qui a eu lieu du 11 au 14 novembre à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : Thê Anh/VNA/CVN

Afin d’attirer la «matière grise» des Viêt kiêu des quatre coins du monde, le Vietnam et, plus spécifiquement Hô Chi Minh-Ville, ont élaboré des politiques privilégiées afin de mieux valoriser les ressources de la diaspora vietnamienne.

La municipalité a créé des mécanismes privilégiés pour les spécialistes et intellectuels Viêt kiêu, en particulier dans le conseil en politiques, le transfert de technologie, et les hautes technologies. Par ailleurs, de nombreux programmes de coopération, de fora et de séminaires ont été organisés avec la participation de Viêt kiêu.

Depuis plusieurs années, la mégapole du Sud a recherché les avis des Viêt kiêu vivant dans la ville, surtout en matière de formation de ressources humaines qualifiées. Plus précisément, le comité populaire municipal a autorisé les intellectuels Viêt kiêu à réaliser les deux projets de «Présentation des documents scientifiques étrangers aux étudiants vietnamiens» et «Librairie de livres scientifiques et techniques d’électronique». Ainsi, des centaines d’ouvrages et travaux de recherche scientifique publiés dans des revues internationales sont disponible au Vietnam.

Dans les temps à venir, la municipalité continuera d’inviter les experts Viêt kiêu à enseigner dans ses universités en vue de leur participation à la formation de ressources humaines qualifiées destinée à servir son développement socioéconomique et, plus généralement, celui du Vietnam.

Hoàng Phuong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Noël 2016 à Hô Chi Minh-Ville Depuis début décembre, à Hô Chi Minh-Ville, les librairies, les supermarchés ou encore les magasins spécialisés en décorations… sont remplis de produits et autres décorations de Noël.