29/12/2016 12:12
Le 26 décembre, les médecins de l’hôpital Cho Rây-Phnom Penh de la capitale cambodgienne ont offerts des consultations médicales et des médicaments aux patients cambodgiens souffrant de troubles musculo-squelettiques.
>>Bientôt un programme d’échange Vietnam-Cambodge entre des provinces frontalières
>>Cân Tho : créer plus d’emplois pour les Cambodgiens d'origine vietnamienne
>>Consultations médicales gratuites pour des Viêt kiêu et Cambodgiens démunis

Les médecins de l’hôpital Cho Rây-Phnom Penh ont offerts des consultations médicales et des médicaments aux patients cambodgiens. 
Photo : Chanh Da/VNA/CVN

Il s’agit de la troisième fois que l’hôpital organise ce programme depuis le début de cette année. La première édition était réservée aux patients atteints de maladies cardiovasculaires, la deuxième, de maladies de la sphère gastro-intestinale et hépatique.

Ce programme sera organisé mensuellement jusqu’à  fin 2017, et pourrait être poursuivi dans les années à venir.

Il s’agit d’une activité relevant dans le cadre  de la célébration du 50e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre le Vietnam et le Cambodge, qui contribue en outre au renforcement des relations amicales traditionnelles entre les deux pays.

L'hôpital Cho Rây - Phnom Penh, un ouvrage issu de la coopération dans la santé entre le Vietnam et le Cambodge, est entré en service le 13 janvier 2014. Cet hôpital, dont le personnel comprend de 30 à 40 médecins et experts vietnamiens, une centaine de médecins et 70 aide-soignants et techniciens cambodgiens, a activement participé aux activités de bien-être social, via des opérations de traitement gratuit, des opérations ophtalmologiques et autres soins pour les personnes démunies.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un marché originale à l'hôtel Sofitel Métropole Hanoi

Hausse de 42% du nombre de touristes étrangers au Vietnam en février Près de 1,2 million de touristes étrangers ont visité le Vietnam en février, soit une croissance de plus de 19% par rapport au mois de janvier, et de plus de 42% sur un an, selon le Département général des statistiques.