04/07/2017 17:12
La situation de production de l’alimentation de petite envergure au Vietnam, notamment le réseau de petits producteurs, les problèmes de la sécurité alimentaire et les mesures pour accroître la confiance des consommateurs ont été au cœur d’un colloque tenu mardi 4 juillet dans l’Université de la santé publique de Hanoï.

>>L’agriculture high-tech, clé de la restructuration économique
>>Le bio progresse dans les assiettes des Vietnamiens
 

Colloque sur la consolidation de la confiance en l’alimentation de qualité des petits producteurs, le 4 juillet à Hanoï.
Photo : Quê Anh/CVN


La sécurité alimentaire est actuellement une des priorités du gouvernement vietnamien. Le rapport «Gestion des risques pour la sécurité alimentaire au Vietnam : défis et opportunités», présenté en mars dernier par la Banque mondiale et ses partenaires, vise à évaluer les risques pour la sécurité alimentaire au niveau national, à aider le gouvernement à renforcer la gestion des organes compétents. La reconnaissance du rôle et de la responsabilité des divers acteurs dans le réseau d’approvisionnement en aliments sûrs, notamment des petits producteurs, ainsi que l’appellation d’origine contrôlée sont des tâches importantes pour les années à venir.

«L'objectif de ce colloque est d'explorer les supports disponibles pour le réseau d'approvisionnement en produits alimentaires sûrs sur la base des recommandations formulées dans le récent rapport de la Banque mondiale, de donner des recommandations pour la consolidation de la confiance des consommateurs envers ce réseau et d’évaluer les besoins d’échanges d’informations sur la traçabilité», a indiqué Jehanne Roccas, ambassadrice de Belgique au Vietnam. Et de souligner : «Nous sommes heureux de collaborer avec l'Université de la santé publique de Hanoï, l'Institut international de recherche sur l'élevage (ILRI) au Vietnam, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) dans l’organisation de cet événement».

L’ambassadrice a partagé que la Belgique et le Vietnam ont une culture culinaire diversifiée, avec des produits venant principalement de petits producteurs. «Nous aimons aussi manger et boire dans de petits restaurants. Cela fait partie de notre culture et de notre identité», a-t-elle dit.
 

Les petits producteurs dominent la production agricole au Vietnam.
Photo : Ta Chuyên/VNA/CVN


Les tendances de consommation des Vietnamiens 

«Les petits producteurs occupent une grande part de la production agricole nationale», a informé Nguyên Trung Kiên, de l’Institut des politiques et stratégies pour l’agriculture et le développement rural (IPSARD). Selon un sondage mené par cet institut dans cinq provinces, aussi cinq grandes régions productrices du pays et concernant 66 foyers, l’envergure de nombreux foyers d’élevage est modeste.

Ce conférencier a présenté certaines tendances de consommation actuelle. Entre autres, il a abordé  la croissance ces 10 dernières années des supermarchés et centres commerciaux et le recul des marchés traditionnels. «Les consommateurs vietnamiens apprécient la qualité des produits alimentaires. Ils demandent une appellation d’origine contrôlée», a-t-il souligné.       

Lors de ce colloque, les participants   ont discuté des défis et mesures pour le rétablissement de la confiance envers le réseau de production et d’approvisionnement en légumes bio des petits producteurs, pour la traçabilité et l’intégration de ceux-ci dans la révolution industrielle 4.0.


Quê Anh/CVN
 

Source : CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Une photo sur Hôi An dans la liste des plus belles images touristiques du monde CNN a récemment mis à jour 57 images touristiques les plus belles du monde, dont une photo prise à Hôi An, dans la province centrale de Quang Nam.