20/11/2016 19:07
Le colloque "France-Vietnam, une nouvelle dynamique de coopération" a été organisé le 18 novembre au siège du Sénat français à Paris, conjointement par l’Association d’amitié franco-vietnamienne (AAFV) et l’ambassade du Vietnam en France.
>>Vietnam et France visent une coopération efficace dans la défense
>>Le Vietnam et la France promeuvent le commerce et l’investissement
>>Vers une coopération franco-vietnamienne durable et efficace

Colloque "France-Vietnam, une nouvelle dynamique de coopération", le 18 novembre au siège du Sénat français à Paris.

Parrainé par le Groupe d’amitié France-Vietnam du Sénat, le colloque a permis de débattre de l’avenir de la relation franco-vietnamienne, tant culturelle qu’économique et scientifique, de réfléchir ensemble pour trouver des mesures afin de concrétiser les résultats de la récente visite du président français François Hollande au Vietnam et de faire durer cet élan sur le long terme.

La manifestation a vu la participation des délégués représentant les ministères français des Affaires étrangères, de la Défense, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Business France, les Instituts de recherche et de nombreuses entreprises françaises. Côté vietnamien, on a noté la présence des délégués du ministère des Affaires étrangères, de celui de l’Industrie et du Commerce, des associations dont l’Union générale des Vietnamiens de France (UGVF), de l’Association des scientifiques et experts vietnamiens (AVSE), ainsi que des personnels de l’ambassade du Vietnam en France et des Bureaux de représentation du Vietnam en France.

Le Vietnam, l'une des économies
les plus dynamiques de l’Asie du Sud-Est


Prenant la parole lors de la cérémonie inaugurale, la sénatrice Catherine Deroche, présidente du Groupe d’amitié France-Vietnam du Sénat, a hautement apprécié les changements intervenus au Vietnam ces derniers temps. Selon elle, "le Vietnam fait aujourd’hui figure de nouveau dragon asiatique au 21e siècle". Les changements positifs ont fait du Vietnam une des économies les plus dynamiques de l’Asie du Sud-Est.

Elle a aussi souligné les relations franco-vietnamiennes qui s’approfondissaient à travers des projets de coopération efficaces dans des domaines aussi variés que l’éducation, le développement durable, la culture ou encore la coopération décentralisée.

La sénatrice Catherine Deroche (gauche) et l'ambassadeur Nguyên Ngoc Son (au milieu) co-président le colloque.

Pour sa part, l’ambassadeur du Vietnam en France, Nguyên Ngoc Son, a estimé que l’initiative d’organiser ce colloque révèle la volonté du Vietnam et aussi de la France de renforcer le partenariat stratégique, de le rendre substantiel et de miser sur le long terme. Il a mis l’accent sur les succès remarquables obtenus par le Vietnam dans l’œuvre de Renouveau durant les 30 dernières années, notamment dans le domaine économique avec une croissance moyenne de 6-7% par an et dans l’intégration internationale. Le Vietnam est devenu aujourd’hui un acteur émergent, actif et responsable de la région et de la communauté internationale.

Dans le secteur économique, la France est le 2e donateur bilatéral du Vietnam, après le Japon, avec 3 milliards d’euros d’engagements cumulés depuis 1993, le 3e investisseur européen et le 16e investisseur mondial du Vietnam avec un montant total de 3,4 milliards de dollars américains au Vietnam. En 2015, les relations commerciales entre la France et le Vietnam ont enregistré un chiffre d’affaires de 4,07 milliards d’euros.

Dans les domaines culturel et éducatif, les "Années croisées culturelles" ont été couronnées de succès et la France est devenue la deuxième destination en Europe des étudiants vietnamiens avec 7.000 étudiants au total. Au niveau local, les 10es Assises de la coopération décentralisée tenues en septembre dernier à Cân Tho (Sud) ont été un grand succès, mobilisant ainsi de nombreux acteurs locaux, embrassant un large éventail de coopération : formation, santé publique, développement de l’agriculture, développement économique, éclairage urbain…

Renforcer la coopération économique

L’ambassadeur vietnamien a toutefois retenu un seul bémol dans les relations bilatérales : c’est que la coopération économique est loin d’être à la hauteur des très bonnes relations politiques et ne correspond pas aux potentialités des deux économies. La France n’est que le 15e client et le 13e fournisseur du Vietnam et la part de marché française au Vietnam est encore modeste, seulement aux alentours de 1% en 2015, derrière même l’Allemagne et l’Italie.

Le diplomate a aussi analysé les facteurs favorables pour le développement de la relation économique, notamment le Dialogue économique annuel de haut niveau entre le Vietnam et la France, permettant ainsi aux deux pays d’aborder les questions stratégiques en termes d’échanges commerciaux et d’investissements, d’envisager les moyens de lever les freins aux échanges commerciaux et d’accès aux marchés.

Les deux pays affichent tous une volonté forte d'accompagner leurs entreprises, les aidant à accroître les exportations dans les deux pays respectifs. Ainsi, Business France a ouvert des bureaux à Hanoï et Hô Chi Minh-Ville. En outre, le Vietnam et la France ont déjà conclu plusieurs accords bilatéraux favorisant leur coopération économique, commerciale et d’investissement.

Dans la partie de mise en perspective historique, animée par l’ancien ambassadeur de France au Vietnam, Claude Blanchemaison, le professeur Pierre Journoud a fait une intervention sur l’histoire de la relation France-Vietnam, alors que l’ambassadeur Christian Lechervy, secrétaire permanent pour le Pacifique, a évoqué la relation bilatérale aujourd’hui. Ce dernier a aussi insisté sur le rôle important que joue le Vietnam au sein de l’Organisation des Nations unies, de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), ainsi que d’autres organisations subrégionales. Il a abordé également la nécessité de régler par voie pacifique les différends en Mer Orientale, ce afin d’assurer un environnement favorable à la coopération et au développement du Vietnam et d’autres pays dans la région.

Ensuite, les délégués ont assisté à deux tables rondes intitulées "Économie, savoir et développement durable" et "Le partenariat stratégique France-Vietnam". Les interventions ainsi que les échanges francs et directs lors du colloque ont permis à l’assistance de constater la situation réelle de la coopération franco-vietnamienne, de discuter des solutions susceptibles d’approfondir les relations bilatérales, d’élever la conscience du milieu politique ainsi que de la communauté des entreprises françaises afin qu’elles étendent leurs relations de coopération et leurs investissements au Vietnam.
 
Texte et photos : Bích Hà/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Le Parc national de Ba Bê vaut vraiment le détour Le Parc national de Ba Bê est situé dans la province de Bac Kan, à environ 170 km au Nord de Hanoï. Ce site naturel offre un paysage grandiose et une grande diversité biologique.