06/11/2016 19:39
Le champion NBA en titre Cleveland a poursuivi samedi le 5 novembre son impeccable début de saison en s'imposant à Philadelphie 102 à 101 grâce à sa superstar LeBron James qui a écrit une nouvelle page de sa légende en dépassant Hakeem Olajuwon au classement des meilleurs marqueurs de l'histoire.
>>Cleveland sacré champion pour la première fois
>>NBA : Cleveland royal, Parker relance San Antonio
>>San Antonio s'offre un record et se rapproche de la saison parfaite à domicile

Kyrie Irving et LeBron James des Cleveland Cavaliers se congratulent lors du match face aux Boston Celtics, le 3 novembre 2016 à Cleveland.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les Cavaliers ont décroché leur sixième victoire en autant de matches et sont la seule équipe encore invaincue, mais ce succès, contre Philadelphie qui n'a toujours pas gagné en cinq matches et qui enchaîne les saisons catastrophiques, a été de loin le plus difficile à aller chercher.

Les jeunes Sixers, emmenés par Joel Embiid (22 pts), ont donné du fil à retordre à "King James" et ses coéquipiers qui comptaient encore cinq points de retard à six minutes de la sirène (96-91). James a fini meilleur marqueur de la rencontre avec ses 25 points.

Il a surtout dépassé l'une de ses idoles, l'ancien gloire de Houston Hakeem Olajuwon, surnommé "The Dream" (littéralement "le rêve") qui a marqué 26.946 points en 1.238 matches et 18 saisons. "King James" en totalise désormais 26.970 en seulement 993 matches et a déjà dans son viseur Elvin Hayes, 9e au classement historique (27.313 pts).

"Cela signifie surtout que j'ai joué dans ma carrière avec des coéquipiers qui ont eu, qui ont confiance en moi et qui me donnent les moyens de faire cela", a-t-il insisté. "Voir mon nom écrit aux côtés des légendes comme Olajuwon et Hayes est un motif de fierté, cela montre aussi que je fais tout ce qu'il faut, d'un point de vue physique, pour réussir une telle carrière", s'est félicité "King James".

Les Spurs sombrent à domicile

James Harden des Houston Rockets face aux Dallas Mavericks, le 28 octobre 2016 à Dallas.
Photo : AFP/VNA/CVN
Si Cleveland fait déjà la loi sur la conférence Est, la conférence Ouest se cherche toujours son maître incontesté.

Au lendemain de la deuxième défaite cette saison de Golden State, face aux Lakers (117-97), San Antonio a été humilié à domicile par les Clippers (116-92), emmenés par Blake Griffin (28 pts).

San Antonio a concédé son revers le plus lourd face aux Clippers et sa deuxième défaite de la saison à domicile, soit plus que durant toute la saison régulière 2015-16 (une défaite),

Plus inquiétant pour les Spurs, toujours privés de Tony Parker, touché à un genou, c'est la première fois depuis décembre 2014 qu'ils perdent deux matches consécutifs devant leur public.

"On a l'impression de leur avoir offert la victoire, mais les grandes équipes apprennent de leurs erreurs, à nous de montrer qu'on est une grande équipe", a espéré Kawhi Leonard, limité à 14 points.

Résultat, les Clippers (5 v-1 d) ont pris les commandes du classement à égalité avec Oklahoma City, qui s'est remis de sa déroute jeudi le 3 novembre face à Golden State (122-96) en battant Minnesota (112-92). Les retrouvailles de Dwight Howard, recrue-phare d'Atlanta cet été, avec ses anciens coéquipiers de Houston, ont tourné à l'avantage des Hawks (112-97) malgré les 30 points de James Harden.

Enfin, Indiana a dominé Milwaukee (125-107) malgré l'exclusion dès la 3e période de son joueur-vedette Paul George qui, mécontent d'une décision des arbitres, a projeté le ballon en tribunes et touché un spectateur.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines