16/02/2017 17:50
En 2017, le projet ADM (Adaptation in the Mekong Delta) Trà Vinh va consacrer plus de 130 milliards de dôngs pour aider les agriculteurs locaux à réorganiser leur production afin de s’adapter au changement climatique, a annoncé le 16 février son comité de coordination.
>>Le Vietnam est prêt à coopérer avec la communauté internationale pour protéger l’environnement maritime
>>Améliorer l’efficacité de la gestion des ressources naturelles
>>Changement climatique : l'heure est à la mobilisation

Le changement climatique entraîne des épisodes de sécheresse qui sont de plus en plus graves dans la province de Trà Vinh (Sud).
Photo : Nguyên Ly/VNA/CVN

Sur 130 milliards de dôngs pour aider les agriculteurs de la province de Trà Vinh (Sud) à réorganiser leur production afin de s’adapter au changement climatique, 29 milliards sont financés par des aides non remboursables du Fonds international de développement agricole (IFAD), 58 milliards de prêts de l'IFAD, 21 milliards de fonds de contrepartie de Trà Vinh, et le solde, par les bénéficiaires de ce projet.

Cette somme sera consacrée à l’amélioration des capacités d’adaptation au changement climatique du secteur agricole provincial, à la promotion de moyens de subsistance durable, à l’intégration de la résilience au changement climatique aux programmes locaux de développement socioéconomique, à la construction d'infrastructures rurales, à la formation professionnelle, ainsi qu'à la recherche de modèles de production agricole durable adaptés à la salinisation.

En 2016, le projet ADM Trà Vinh a décaissé plus de 180 milliards de dôngs, dont près de 95 milliards d’aides non remboursables de l’IFAD et plus de 25 milliards de fonds de contrepartie du gouvernement vietnamien.

Son comité de coordination, en collaboration avec le Service provincial de l’agriculture et du développement rural, a mis en place l'expérimentation de 15 modèles de production adaptés au changement climatique qui impliquent 113 foyers locaux.

Financé par l’IFAD, le projet ADM Trà Vinh est mis en œuvre entre 2014 et 2020 dans 30 communes de sept districts avec la participation de 15.000 foyers pauvres ou au seuil de la pauvreté. Il est doté d'un budget de 521 milliards de dôngs, dont plus de 233,5 milliards de crédits et d'aides non remboursables de l’IFAD, plus de 126,5 milliards de fonds de contrepartie du gouvernement vietnamien, et près de 79,5 milliards financés par les foyers bénéficiaires.

L’objectif du projet est de promouvoir des moyens de subsistance durable en faveur des pauvres en zone rurale, ainsi que d'améliorer les capacités d’adaptation au changement climatique de la communauté.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le premier musée privé sur la photographie au Vietnam