14/01/2017 15:25
Niché dans une belle vallée à environ trois km du bourg de Sa Pa (province de Lào Cai, Nord), le village de Cat Cat attire des touristes du monde entier pour ses coutumes et pratiques distinctives qui ont été perdues dans la plupart des villages ethniques.
>>Visite au village de Ta Phin, à Sa Pa
>>Ouverture de la Fête de l’hiver à Sa Pa

Le chemin menant au village de Cat Cat. Photo : DL/CVN

Le village de Cat Cat est situé au fond de la vallée de Muong Hoa, à proximité de la montagne Fansipan. Il est entouré par de hautes et magnifiques montagnes et rizières en terrasses.

Cat Cat a été créé au XIXe siècle. Il s'agit d'un petit village de l’ethnie minoritaire H'Mông noir aux coutumes uniques. Ils construisent et vivent sur les pentes des montagnes. Ils cultivent leurs plantes autour de leurs maisons. Le riz et le maïs sont cultivés aux rizières en terrasses, à flanc de montagne. Ils préservent leur artisanat traditionnel tel que tissage du lin, forge...

Les visiteurs verront, en arrivant à Cat Cat, des jeunes et des femmes H’Mông qui tissent du lin ou des brocarts décorés de fleurs et d'oiseaux. Les femmes H'Mông utilisent les ressources de la forêt pour teindre ces brocarts dont les couleurs sont durables.

Des femmes H’Mông tissent des brocarts. Photo : DL/CVN

Outre l'artisanat du brocart, de nombreux habitants de Cat Cat fabriquent à la main des bijoux d’argent ou de bronze. Ce métier traditionnel existe depuis longtemps. Leurs produits sont assez sophistiqués, en particulier les bijoux pour les femmes tels que colliers, bracelets, chaînes, bagues.

Des traits culturels originaux

Les touristes sont les plus attirés par ses coutumes uniques, notamment la coutume de «tir de la femme» des H’Mông. Si un jeune homme H’Mông tombe amoureux d’une jeune fille, il peut demander à ses amis de l’amener chez lui pour la garder pendant trois jours. La fille participera à la vie quotidienne de la famille du jeune homme et, passé ces trois jours, si elle accepte de devenir sa femme, ils se marient. Si elle le refuse, tous deux boivent ensemble un bol d’alcool pour devenir ami. Selon la tradition des H’Mông noir, un mariage dure de 2 à 7 jours.


La coutume de «tir de la femme» des H’Mông est unique. Photo : DL/CVN


Les maisons traditionnelles des H'Mông noir de Cat Cat ont toujours trois pièces d’une porte chacune, au toit couvert par des planches en bois de Siam (Fokienia). Elles sont soutenues par trois colonnes reposant sur un bloc de pierre rond ou carré. La porte principale est toujours fermée et n’est ouverte que lors d’événements importants comme mariages, funérailles, fêtes traditionnelles. La maison de Cat Cat comprend des espaces distincts pour rendre le culte, stocker les réserves de nourriture, dormir, cuisiner, recevoir...

La route menant au village de Cat Cat est très intéressante pour les amateurs de trekking. L'endroit est à seulement 20 à 30 minutes à pied du centre de Sa Pa. La randonnée à travers les montagnes offre aux visiteurs un paysage merveilleux de rizières en terrasse, de chutes d'eau ou de buffles paissant.

Thuy Hà/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez l'ancien village de Duong Lâm

De belles opportunités de voyage pour le Têt Saigontourist propose bon nombre de réductions pour les tours du Têt traditionnel, sous la devise «Avec Saigontourist, jouissez du Têt en abondance – Gagnez des tours intéressants – Gagnez 100 millions de dôngs». Ces offres sont valables jusqu’au 3 mars.