19/04/2017 17:51

>>Changement climatique : Poutine remet en cause la part de l'homme

La fonte rapide d'un glacier provoquée par le réchauffement climatique a modifié un réseau hydrographique du territoire du Yukon (Nord-Ouest) avec une redirection des eaux et l'assèchement d'une rivière, a expliqué mardi 18 avril le scientifique Gerard Roe, co-auteur d'une étude sur le sujet. Asséchée, la rivière Slims tirait auparavant sa source du glacier Kaskawulsh (Sud du Yukon), à plus de 2.000 mètres d'altitude à la frontière avec l'Alaska. Les eaux alimentaient en aval le lac Kluane, puis le fleuve Yukon avant de se jeter dans la mer de Béring. En mai 2016, la fonte en quatre jours du glacier a modifié le ruissellement des eaux, selon une étude publiée dans Nature Geoscience. Les eaux du glacier alimentent désormais la rivière Kaskawulsh, puis le fleuve Alsek qui se jette dans l'océan Pacifique à quelque 1.300 km de sa destination initiale. Avec le réchauffement de la planète, "l'habitat naturel est altéré" et conduit à des changements "dramatiques" avec des modifications dans la chimie et la biologie des eaux concernées, a expliqué à l'AFP Gerard Roe, professeur à l'Université de Washington à Seattle (Nord-Ouest des États-Unis). L'avenir du lac Kluane, qui n'est plus alimenté, est "incertain", a estimé Gerard Roe. Son niveau a déjà commencé à baisser, tandis que le lit de la rivière Alsek est 60 à 70 fois plus grand qu'à l'accoutumée.


AFP/VNA/CVN

   

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Maroc - Vietnam : Une longue amitié pas prête de s'éteindre

Hô Chi Minh-Ville, l’une des plus belles villes d’Asie Selon le magazine Condé Nast Traveler, plus de 10 villes en Asie, dont Hô Chi Minh-Ville classée 7e, ont dépassé des destinations célèbres comme New York, Londres et Paris pour entrer dans la liste des plus beaux endroits du monde.