05/05/2017 15:04
Les autorités de la ville de Cân Tho (delta du Mékong) ont travaillé le 4 mai avec Satish C. Mehta, conseiller de haut rang de la Compagnie des services de l'économie d'énergie d'Inde sur l'efficience énergétique (EESL - Energy Efficiency Services Limited), et aussi ancien ambassadeur d'Inde au Vietnam, sur la coopération bilatérale dans l'efficience énergétique.
>>Inauguration de la 1re usine de transformation de déchets industriels en énergie au Vietnam
>>Hô Chi Minh-Ville mise sur le développement de l'énergie propre
>>Encourager les projets d'énergie solaire


Truong Quang Hoài Nam (droite) et Satish C. Mehta, lors de leur rencontre le 4 avril à Can Tho. Photo : Hông Giang/VNA/CVN
Selon le directeur adjoint du service municipal de l'industrie et du commerce, Huynh Trung Tru, la demande en électricité de la ville de Cân Tho (delta du Mékong) augmentera cette année de 13% et de 10% par an dans l'avenir. En d'autres termes, la puissance nécessaire devra atteindre 740 MW en 2025 et 1.100 MW en 2030.

Face à cette situation, Cân Tho doit savoir faire des économies d'énergie et l'utiliser de manière rationnelle, parallèlement à la réduction de l'écart entre l'offre et la demande.

Satish C. Mehta est prêt à partager des expériences avec le Vietnam en la matière et à promouvoir la mise en œuvre des projets de l'EESL dans la ville. L'EESL fournira au Vietnam des informations et des mesures en matière d'économie d'énergie.

L'EESL étudie l'application de deux modèles à Cân Tho : l'un sur le paiement en se basant sur la facture d'électricité, et l'autre sur le paiement en se basant sur le volume d'électricité économisé. Ces modèles sont appliqués avec succès en Inde, permettant aux consommateurs de réduire de 80% leurs dépenses en électricité et d'économiser chaque année 770 millions de dollars.

Le vice-président du Comité populaire municipal, Truong Quang Hoài Nam, a remercié la volonté de l'EESL d'assister sa ville dans le domaine de l'énergie, tout en soulignant que la sécurité énergétique est une question qui préoccupe le Vietnam. Cân Tho, à elle seule, s'intéresse au développement des énergies propres et renouvelables dans le souhait de devenir une localité modèle du Nam Bô Occidental dans l'efficience énergétique.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le premier musée privé sur la photographie au Vietnam