23/11/2016 19:15
Le tribunal international jugeant les Khmers rouges au Cambodge a confirmé mercredi 23 novembre en appel la condamnation à vie des deux plus hauts dirigeants khmers rouges encore vivants.
>>Cambodge : Poursuite du procès des dirigeants Khmers Rouges
>>Angelina Jolie va réaliser un film sur les Khmers Rouges pour Netflix
>>Cambodge : deux autres cadres khmers rouges inculpés de crime contre l'humanité

L'ancien dirigeant khmer rouge, Nuon Chea, au tribunal international de Phnom Penh, le 23 novembre au Cambodge.
Photo : AFP/VNA/CVN

Nuon Chea, aujourd'hui âgé de 90 ans, et Khieu Samphan, 85 ans, avaient été condamnés à la prison à vie en août 2014 pour crimes contre l'humanité par ce tribunal de Phnom Penh parrainé par l'ONU. Ils assurent n'avoir pas été au courant des atrocités commises entre 1975 et 1979.

Deux millions de Cambodgiens, soit un quart de la population, sont alors morts d'épuisement, de famine, ou à la suite de tortures et d'exécutions.

Le juge Kong Srim a maintenu, lors de son long énoncé du verdict, que les deux hommes, membres du premier cercle de Pol Pot, avaient marqué le tribunal par leur "complet manque de considération pour le sort du peuple cambodgien" et souligné que l'étendue de leurs crimes était "considérable".

L'ancien dirigeant khmer rouge, Khieu Samphan, au tribunal international de Phnom Penh, le 23 novembre au Cambodge.
Photo : AFP/VNA/CVN

Par conséquence, "la prison à vie pour chacun des accusés est appropriée", a ajouté le juge devant plusieurs centaines de Cambodgiens venus assister à l'audience.

Nuon Chea et Khieu Samphan ont écouté, impassibles, la lecture du verdict.

Les deux hommes sont en parallèle jugés dans le cadre d'un deuxième procès consacré au génocide de minorités, aux mariages forcés, viols et autres crimes perpétrés dans les camps de travail.

Des milliers de charniers ont été découverts après la chute des Khmers rouges, mus par une utopie marxiste qui prétendait défaire la société de la contrainte de l'argent et bannir la religion.

Le deuxième procès doit s'achever en 2016. Le verdict est attendu fin 2017.

AFP/VNA/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

L'InterContinental Danang reconnu L'InterContinental Danang Sun Peninsula Resort a dépassé de grands noms du secteur pour gagner le prix prestigieux de "Meilleur resort de luxe du monde" (World's Leading Luxury Resort 2016), lors de la cérémonie de remise des "World Travel Awards - WTA" organisée le 2 décembre aux Maldives.