15/11/2016 10:21
Le président américain Barack Obama a déclaré lundi 14 novembre que son successeur Donald Trump, qui a souvent critiqué l'OTAN pendant sa campagne présidentielle, est déterminé à maintenir l'engagement des États-Unis à l'égard de l'OTAN.
>>Pour Trump, les réseaux sociaux ont contribué à sa victoire
>>Nouvelles manifestations contre Trump, qui appelle à l’unité

Le président américain sortant Barack Obama, lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, le 14 novembre à Washington.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Pendant notre conversation, le président élu a déclaré qu'il souhaitait vivement maintenir nos relations stratégiques fondamentales", a indiqué M. Obama au cours de sa première conférence de presse depuis l'élection présidentielle de la semaine dernière. Il a ajouté qu'il transmettrait ce message aux dirigeants étrangers au cours de son dernier déplacement à l'étranger, qui débuterait plus tard dans la journée.

"L'une des fonctions les plus importantes que je peux exécuter à ce stade pendant ce déplacement sera de leur assurer que la détermination des États-Unis à maintenir une relation forte et solide avec l'OTAN ne faiblira pas", a déclaré M. Obama.

Pendant sa campagne, M. Trump a ouvertement remis en question la valeur de l'alliance de l'OTAN, la qualifiant d'"obsolète" et sous-entendant que les États-Unis pourraient ne pas défendre les alliés de l'OTAN qui n'auraient pas rempli leurs obligations financières.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Concours "Expédition francophone 2017"

Promotion du tourisme de Dà Nang lors de l'APEC 2017 Plus de 10.000 délégués internationaux, dont de nombreux hauts dirigeants des 21 économies membres de l’APEC, 1.000 dirigeants d'entreprises internationales, participeront à la Semaine de haut rang de l'APEC 2017 du 5 au 11 novembre dans la ville de Dà Nang (Centre).