12/11/2016 17:03
>>Le Japon aide le Vietnam à traiter les maladies pulmonaires

La pneumonie et la diarrhée tuent chaque année 1,4 million d'enfants, vivant pour la très grande majorité dans des pays à revenu faible et intermédiaire, selon un nouveau rapport publié vendredi 11 novembre par le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF). La pneumonie en particulier est la maladie infectieuse la plus meurtrière chez les enfants de moins de cinq ans et a causé la mort de près d'un million d'enfants en 2015. Près de la moitié des décès d'enfants causés par la pneumonie sont liés à la pollution atmosphérique, a indiqué l'UNICEF. "Nous observons clairement que la pollution atmosphérique liée aux changements climatiques affecte la santé et le développement des enfants en entraînant des pneumonies et d'autres infections respiratoires", a déclaré la directrice générale adjointe de l'UNICEF, Fatoumata Ndiaye. Tout comme la pneumonie, la diarrhée peut, dans de nombreux cas chez l'enfant, être liée aux faibles précipitations dues aux changements climatiques. Le manque d'accès à une eau sûre fait peser sur les enfants un plus grand risque de contracter des maladies diarrhéiques et d'altérer leur croissance physique et cognitive. Près de 34 millions d'enfants sont morts de pneumonie et de diarrhée depuis 2000. 

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Tourisme : la qualité du personnel progresse Cette année, le Vietnam a enregistré 10 millions de touristes étrangers, soit une hausse de 25% par rapport à l’an dernier. Record absolu. Cela étant dit, la formation du personnel doit encore s’améliorer afin de satisfaire tous cet afflux de voyageurs, même s’il y a du mieux.